Séance du 28 janvier 2008

 

 

Ordre du Jour

----------------

 

 

A – FINANCES

 

2008/01/1 -

Tarifs municipaux

 

2008/01/2 -

Redevance pour occupation du domaine public par les ouvrages de distribution de gaz

 

2008/01/3 -

Avances sur subventions :

ü      Le Manège

ü      Le Comité des Œuvres Sociales

ü      Le Centre Socioculturel "l'Alliance"

ü      Le Conservatoire de Musique

ü      Le Centre Communal d'Action Sociale

 

2008/01/4 -

Garantie d'emprunt à accorder par la Ville de GIVET à la société "Espace Habitat" pour les travaux de remplacement du solde des menuiseries extérieures sur l'ensemble des 20 logements sis 51 et 53, rue Oger.

 

2008/01/5 -

Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat de Revitalisation Rurale (O.P.A.H. / R.R.). : Fonds de concours pour la requalification des façades commerciales (annexe)

 

2008/01/6 -

Organisation d'un voyage au musée "Guerre et Paix" : subvention exceptionnelle à l'association du "Souvenir Français" de           GIVET-VIREUX

 

2008/01/7 -

Demande de subvention : Club des Messagers Givetois

 

2008/01/8 -

RD 46, rue de Tivoli, acquisition d'une parcelle de terrain cadastrée AO 306.

 

2008/01/9 -

Acquisition d'une partie d'une parcelle de terrain cadastrée BD 333.

 

2008/01/10 -

Subventions exceptionnelles : participations aux charges des associations sportives (loyer, électricité, eau) pour :

a). Le Tennis Club Givetois

b). Le Comité de Gestion des Quatre Boules Givetoises

c). La Musculation Givetoise

 

 

 

 

 

 

B – URBANISME

 

2008/01/11 -

Modification de la convention de mise à disposition des services de l'Etat pour l'instruction des dossiers d'urbanisme (annexe)

 

 

 

C – COMMERCE

 

2008/01/12 -

Acquisition de deux biens immobiliers rue Gambetta :

-           immeuble au numéro 9

-           rez-de-chaussée de l'immeuble au numéro 11

 

 

D – PERSONNEL

 

2008/01/13 -

Adoption de l'enveloppe globale de la prime annuelle 2008

 

2008/01/14 -

Création d'un poste d'Adjoint Technique Territorial de 2ème classe

 

 

 

E – INFORMATIONS DU MAIRE

 

ð     Notification du jugement rendu par la Chambre Régionale des Comptes,          le 6 décembre 2007

 

ð     Véolia : jugement du Tribunal Administratif de Nancy

 

 

 

F – QUESTIONS SUPPLÉMENTAIRES

 

ð     Service minimum dans l'Éducation Nationale

 

ð     Dossier d'exclusion d'un forain des champs de foire de GIVET

 

ð     Fermeture du forum informatique de la Ville de GIVET

 

ð     Rapport d'activités des délégués du Conseil Municipal de GIVET auprès de la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance du 28 janvier 2008

 

L'an deux mille sept et le vingt-huit janvier à dix-neuf heures quinze minutes, le Conseil  Municipal de cette commune s'est réuni au nombre prescrit par la Loi, dans le lieu habituel de ses séances, après convocation légale, sous la présidence de Monsieur Claude WALLENDORFF, Maire.

 

Etaient présents : Monsieur Gérard DELATTE, Mesdames Christine DUCHOSAL,        Anne-Marie JORIS,  Béatrice LE GUEN, Messieurs Jean CHIROUZE, Robert ITUCCI,                   Dominique HAMAIDE, Gérard TASSIN, Madame Marie-Claude RIQUET, Messieurs Michel PORCELLI, Alain PRESCLER, Pierre BEQUET,  Madame Noëlle COSTE, Monsieur Joël DEVOUDELLE, Madame Corinne SOLIGNAT, Monsieur Patrick PELOUSE, Mesdames Claudine BERTRAND, Yvette ROMAIN, Marylise LAURENT, Messieurs                 Marcel RICHARD, Jean-Denis MASSETTE.

 

Absents excusés : Mesdames Catherine LAURENT (avec pouvoir à Monsieur Pierre BEQUET), Djida DJADEL (avec pouvoir à Monsieur Claude WALLENDORFF), Dominique CATTANT, Françoise ABRAHAM, Messieurs Michel LENGRAND, Jean-Marc LACAILLE, Farid LALLALI.

 

Monsieur RICHARD indique que les absents appartenant à la majorité municipale sont toujours excusés, contrairement à ceux de l’opposition. Il dénonce aussi l’absence récurrente de Monsieur LENGRAND, dont le vote s’exprime par pouvoir.

 

Monsieur WALLENDORFF répond que tous les absents aux séances de l’Assemblée Municipale sont portés excusés sur les comptes rendus, même Messieurs LALLALI et LACAILLE. Il ajoute que Monsieur LENGRAND a donné un pouvoir permanent à Monsieur BEQUET, et que ce pouvoir n’est plus utilisé depuis plusieurs séances.

 

Le compte-rendu des deux dernières séances sont lus et adoptés à l'unanimité.

 

Madame RIQUET est nommée secrétaire de séance.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

A – FINANCES

 

2008/01/1 - Tarifs municipaux.

 

Monsieur MASSETTE indique qu’il votera contre les tarifs proposés car il considère « qu’on jongle avec les indices ». Il ajoute qu’il serait préférable de se baser sur l’indice « pouvoir d’achat », en considérant que la Municipalité est libre de fixer ses indices de référence.

 

Monsieur DELATTE répond que, en ce qui concerne les locations de logement, les parties sont liées par un contrat qu’il convient de respecter. Ainsi la réglementation impose, en matière de tarification, différents indices de référence tels l’indice de référence des loyers pour les logements ou l’indice des prix à la consommation ensemble des ménages hors tabac pour les redevances.

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [3 contre : Mesdames Yvette ROMAIN, Marylise LAURENT, Monsieur Jean-Denis MASSETTE] :

 

§        décide d'appliquer à compter du 1er janvier 2008, les tarifs municipaux suivants :

 

NATURE

ANNEE

 

 

2007

2008

 

1. LOCATION IMMEUBLES

 

 

 

Revalorisation selon IRL (Indice de Référence des Loyers)

   2TRI2007

2TRI2006

108,36

105,45

= + 2,7 %

LOGEMENTS

Immeuble 17 rue J. Gilbert

 

 

 

   studio (4)

217,69

223,70

 

   meublé F2

149,65

153,78

 

Autres logements

 

 

 

- Centre Culturel 18, rue Méhul

300,99

309,30

 

- Caravaning

322,16

331,05

 

- 21 boulevard Faidherbe

256,23

263,30

 

- Ateliers municipaux rue du Paradis

105,45

108,36

 

- Maison, 3 quai de Rancennes

192,20

197,50

 

- Maison 48 avenue Roosevelt

185,00

190,11

 

- 2, rue des Ecoles

412,00

423,37

 

Meublés 1 quai des Fours :

 

 

 

    1er étage  (charges en sus )

362,81

372,82

 

    2ème étage (charges en sus)

456,86

469,47

 

Immeuble, 23 place Méhul

 

 

 

   Studio

94,97

97,59

 

   F.3

134,59

138,30

 

Immeuble, 20 rue du Maréchal Leclerc

 

 

 

    F3 : rez-de-chaussée

285,93

293,82

 

     F3 : 1er étage

232,08

238,49

 

    F3 : 2ème étage

327,05

336,08

 

    F3 : 3ème étage

359,73

369,66

 

Immeuble 1, rue Gambetta

 

 

 

   Logement

350,00

359,66

 

   Commerce Logement

250,00

250,00

 

GARAGES

Boulevard Faidherbe n° 21

Nouveaux garages (n° 1 à 5)

31,66

32,53

 

Boulevard Faidherbe n° 21

Ancien garage (n° 6)

23,23

23,87

 

40 rue Bousy

23,23

23,87

 

Esplanade Emile et Jules Rivir

23,23

23,87

 

Rue de l'Hôpital

133,42

137,10

 

RESIDENCE SAINT HILAIRE

Loyer mensuel versé par le Foyer Résidence à compter de la prise de possession réelle par la Ville (correspondant au montant de l'annuité d'emprunt) :

23 372,14

                        = 1 947,68 €   

      12

1948,00

1948,00

 

LOCAUX PROFESSIONNELS

Bâtiment n° 4, esplanade J. et A. Rivir

279,00

286,70

 

Bâtiment industriel, 80, avenue Roosevelt

 

1 579,73

1 360,44*

 

 

* révision du loyer hors coût de la remise aux normes des bâtiments.

2. DROITS DE PLACE

 

 

 

Revalorisation suivant indice des prix à la consommation ensemble des ménages  hors tabac

 

 

nov. 2007

 

 

116,02

 

= + 2,37 %

 

nov. 2006

113,33

 

droits de place marché :

 

 

 

jusqu'à 8 mètres

5,37

5,50

 

par mètre supplémentaire

0,61

0,62

 

Horodateurs place Carnot– rue Gambetta – rue du Cygne

0,20

0,20

 

Cirques

 

 

 

      grand chapiteau

537,87

550,62

 

      chapiteau moyen

184,95

189,33

 

      sans chapiteau

45,36

46,44

 

Exposition de véhicules forfait nombre illimité

Nombre raisonnable

 

 

Exposition outillage et divers (forfait/journée)

138,62

141,91

 


 

3. LOCATION DE SALLES

 

 

 

Revalorisation suivant indice des prix à la consommation ensemble des ménages  hors tabac

 

 

nov. 2007

116,02

 

= + 2,37 %

 

nov. 2006

113,33

 

Maison de la Rencontre rue Jules Gilbert

 

 

 

 

 

 

 

JOURNEE

 

 

 

  a) Givet

121,90

124,79

 

  b) hors Givet (+ 25 %)

149,62

153,17

 

  c) formations

/

76,00

 

 

 

 

 

DEMI JOURNEE

 

 

 

  a) Givet

61,38

62,83

 

  b) Hors Givet (+25 %)

76,53

78,34

 

 c) formations

/

46,00

 

Salle Henri Michel

Location week-end (du vendredi 14h00 au lundi 9h00)

 

 

 

Personnes résidant à Givet

 

 

 

ETE

 

 

 

Configuration normale

360,88

369,43

 

Configuration avec extension

412,58

422,36

 

HIVER

 

 

 

Configuration normale

412,58

422,36

 

Configuration avec extension

463,26

474,24

 

 

 

 

 

Personnes extérieures à Givet

 

 

 

ETE

 

 

 

Configuration normale

442,99

453,49

 

Configuration avec extension

514,96

527,16

 

HIVER

 

 

 

Configuration normale

494,69

506,41

 

Configuration avec extension

566,66

580,09

 

 

 

 

 

Location à la journée en semaine (mise à disposition de douze heures d'affilée à partir d'une heure de départ choisie par le demandeur)

 

 

 

Personnes résidant à Givet

 

 

 

ETE

 

 

 

Configuration normale

123,67

126,60

 

Configuration avec extension

143,95

147,36

 

HIVER

 

 

 

Configuration normale

143,95

147,36

 

Configuration avec extension

165,23

169,15

 

 

 

 

 


 

Personnes extérieures à Givet

 

 

 

ETE

 

 

 

Configuration normale

154,08

157,73

 

Configuration avec extension

185,51

189,91

 

 

 

 

 

HIVER

 

 

 

Configuration normale

185,51

189,91

 

Configuration avec extension

215,92

221,04

 

 

 

 

 

Demi-tarif acquis aux associations Givetoises une fois par an

 

 

 

 

 

 

 

Cosec Charles de Gaulle (avec pose de plancher, tables, chaises) - (consommations en plus) (la journée : 24 heures)

511,01

523,12

 

Cosec Charles de Gaulle (sans plancher) (la journée : 24 heures)

300,00

307,11

 

Pose du podium

147,90

151,41

 

 

 

 

 

Salle de la Base Nautique par jour (+ consommations eau et électricité)

92,40

94,59

 

4 . SALLES D'EXPOSITION

 

 

 

Polyvalente (la journée) – Centre Culturel

100,81

103,20

 

Salon d'Honneur (la journée) – Centre Culturel

106,74

109,27

 

Salle sous les tribunes stade Berthelot/jour

18,50

18,94

 

 

 

53,28

 

Salle Halte Fluviale

 

 

 

52,05

53,28

 

5. CARAVANING

 

 

 

Revalorisation suivant indice des prix à la consommation ensemble des ménages  hors tabac

 

 

nov. 2007

 

 

116,02

 

= + 2,37 %

 

nov. 2006

113,33

 

 

 

 

 

Redevance mensuelle (par couple)

126,05

129,04

 

Redevance mensuelle (par adulte supplémentaire)

63,00

64,49

 

Redevance mensuelle (par enfant de moins de sept ans)

31,53

32,28

 

Redevance à la journée

6,74

6,90

 

Tarifs pour vacanciers

 

 

 

      Emplacement campeur

1,01

1,03

 

      Campeur

1,77

1,81

 

      Enfant de moins de 7 ans

0,86

0,88

 

      Véhicule

1,01

1,03

 

      Chien

0,86

0,88

 

·         Branchement électrique (par jour et par branchement)

2,64

2,70

 

 

 

 

 

Mobile home (forfait/an) + électricité (par couple)

692,51

708,92

 

Mobile home (par adulte supplémentaire)

346,28

354,49

 

 

 

 

 

Mobile home (par enfant de moins de 7 ans)

173,09

177,19

 

 

 

 

 

Cautions

 

 

 

      Badge barrière

 

10,00

 

      Prise européenne

 

20,00

 

 

 

 

 

Courts de tennis extérieurs

 

 

 

rue Berthelot heure d'utilisation

6,18

6,33

 

étudiants, militaires et moins de 18 ans

3,45

3,53

 

6. CIMETIERES

 

 

 

Revalorisation suivant indice des prix à la consommation ensemble des ménages  hors tabac

nov. 2007

 

116,02

 

= + 2,37 %

 

nov. 2006

113,33

 

 

 

 

 

Concession 15 ans

121,64

124,52

 

Concession 30 ans

207,61

212,53

 

 

 

 

 

Caviurnes

 

 

 

      Achat

316,00

323,49

 

      Concession 15 ans

60,82

62,26

 

      Concession 30 ans

103,81

106,27

 

 

 

 

 

Columbarium

 

 

 

1 case 1 urne

424,39

434,45

 

1 case 2 urnes

764,89

783,02

 

1 case 3 urnes

1 109,39

1 135,68

 

 

 

 

 


 

7. TAXES ET REDEVANCES SUR BORNES A ESSENCE

 

 

 

Revalorisation suivant indice des prix à la consommation ensemble des ménages  hors tabac

nov. 2007

 

116,02

 

= 2,37 %

 

nov. 2006

113,33

 

 

 

 

 

par borne annuellement

51,24

52,45

 

8. BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE

 

 

 

Tarifs revalorisés en 2004 et gelés jusqu'en 2007

Pour les personnes de Givet

 

 

 

      jusque 18 ans révolus

Gratuit

Gratuit

 

      chômeur, étudiant

1,70

1,70

 

      autres

4,20

4,20

 

 

 

 

 

Pour les personnes extérieures à Givet

 

 

 

 

 

 

 

      jusque 18 ans révolus

5,00

5,00

 

      autres

10,00

10,00

 

9. LOCATIONS DIVERSES

 

 

 

Revalorisation suivant indice des prix à la consommation ensemble des ménages  hors tabac

 

 

nov. 2007

 

 

116,02

 

= 2,37 %

 

nov. 2006

113,33

 

Podium avec arceaux

252,16

258,14

 

Podium sans arceaux

151,29

154,88

 

 

 

 

 

En dehors du canton, transport barème administratif en vigueur à payer en sus

 

 

 

 

 

      Location véhicule communal / heure

58,69

60,08

 

     Utilisation personnel communal / heure

33,65

34,45

 

Indemnité de mise en fourrière (chien)

25,19

25,79

 

Location tente

117,39

120,17

 


 

10. VENTE D'EAU

PRIX AU m3

 

 

 

Eau potable le m3

2,80

2,80

 

11. DISPENSE D'INSTALLATION DE FOSSE SEPTIQUE PAR RACCORDEMENT AU RESEAU COMMUNAL

 

 

 

Revalorisation suivant indice des prix à la consommation ensemble des ménages  hors tabac

 

 

nov. 2007

 

 

116,02

 

= 2,37 %

 

nov. 2006

113,33

 

Par raccordement

94,93

97,18

 

12. OCCUPATION TERRAIN COMMUNAL

 

 

 

Revalorisation suivant indice des prix à la consommation ensemble des ménages  hors tabac

 

 

nov. 2007

 

 

116,02

 

= 2,37 %

 

nov. 2006

113,33

 

 

 

 

 

Terrasse de café le m²

8,82

9,03

 

Location terrain Météo France (60 m²)

154,54

158,20

 

 

 

2008/01/2 - Redevance pour occupation du domaine public par les ouvrages de distribution de gaz.

 

Le Maire expose que le montant de la redevance pour occupation du domaine public de la commune par les ouvrages des réseaux publics de distribution de gaz a été actualisé par un décret du 25 avril 2007.

 

Il donne connaissance au Conseil Municipal du Décret n° 2007-606, du 25 avril 2007, portant modification du régime des redevances pour occupation du domaine public des communes et des départements par les ouvrages de transport et de distribution de gaz et par les canalisations particulières de gaz, et modifiant le Code Général des Collectivités Territoriales. Il propose au Conseil Municipal de fixer le taux de redevance pour occupation du domaine public à hauteur de 100 % du plafond de 0,035 € par mètre de canalisation prévu au décret visé ci-dessus, taux maximum possible.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§        décide, à compter de l'année 2008, de fixer à 100% du plafond de 0,035 € le mètre de distribution la redevance d'occupation du domaine public par les ouvrages des réseaux publics de transport et de distribution de gaz.

 

§        attend de connaître les longueurs des réseaux que G.D.F. s'est engagé à communiquer à la Ville, au premier semestre 2008, pour calculer le produit de cette redevance.

 

 

2008/01/3 - Avances sur subventions :

ü      Le Manège

ü      Le Comité des Œuvres Sociales

ü      Le Centre Socioculturel "l'Alliance"

ü      Le Conservatoire de Musique

ü      Le Centre Communal d'Action Sociale

 

Le Maire informe le Conseil que, pour permettre aux cinq associations principales d'assurer leur fonctionnement en toute normalité jusqu'au vote des subventions 2008 qui devrait intervenir en milieu d'année, il est nécessaire d'accorder à ces associations une avance sur la subvention à venir, égale à 50 % de la somme versée au titre de l'année 2007.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité (les maires adjoints et conseillers municipaux siégeant dans les Conseils d'Administration des Associations n'ont pris part ni au débat, ni au vote pour ce qui les concerne : Madame DUCHOSAL, Messieurs CHIROUZE et TASSIN pour "Le Manège" ; Madame LE GUEN, Monsieur CHIROUZE pour le C.O.S. ; Monsieur ITUCCI, Madame COSTE, Monsieur DEVOUDELLE pour "l'Alliance" ; Monsieur PORCELLI pour le conservatoire de musique)

 

§        décide d'accorder une avance sur subvention aux associations suivantes :

 

Association

Acompte 2008 (soit 50% de la subvention de fonctionnement 2007*)

Pour mémoire et base de calcul : Subvention de fonctionnement 2007*

Le Manège

80 895 €

161 790,04 €

Comité des Œuvres Sociales de la Ville de GIVET

18 169 €

36 338 €

Centre Socioculturel "L'Alliance"

82 140 €

164 280 €

Conservatoire de musique municipal

18 815 €

37 630 €

 

§        décide d'accorder au Centre Communal d'Action Sociale de GIVET une avance sur subvention de 35 000 € (soit 50 % de la valeur du budget principal 2007).

 

§        autorise le Maire à émettre les mandats correspondants.

 


 

2008/01/4 - Garantie d'emprunt à accorder par la Ville de GIVET à la société "Espace Habitat" pour les travaux de remplacement du solde des menuiseries extérieures sur l'ensemble des 20 logements sis 51 et 53, rue Oger.

 

Le Maire informe que la société "Espace Habitat" a mis au point un programme de travaux de remplacement du solde des menuiseries extérieures sur l'ensemble des 20 logements sis 51 et 53, rue Oger.

 

Afin d'améliorer le confort des logements, et avec la volonté de diminuer la consommation de chauffage des locataires, la société "Espace Habitat" a envisagé le remplacement de certaines menuiseries extérieures, à savoir le remplacement du solde des fenêtres en bois simple par des nouvelles menuiseries plus isolantes en P.V.C. à joints et à double vitrage.

 

Ces travaux n'entraîneront aucune augmentation de loyer pour les locataires qui, consultés le 30 octobre 2007, se sont déclarés favorables au projet.

 

Compte tenu des caractéristiques de cette opération, la société "Espace Habitat" a décidé de recourir à un prêt Palulos, délivré par la Caisse des Dépôts et Consignations.

 

La délivrance de ce prêt, qui conditionne la réalisation effective de cette opération, est subordonnée, au regard des dispositions règlementaires actuellement en vigueur, à l'obtention préalable de la garantie de la collectivité locale.

 

Vu l'article R 221-19 du Code Monétaire et Financier,

 

Vu les articles L 2252-1 et L 2252-2 du Code Général des Collectivités Territoriales,

 

Vu l'article 2298 du Code Civil,

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, à l'unanimité, décide :

 

§        d'accorder sa garantie pour le remboursement d'un emprunt d'un montant de 11 000,00 € qu'Espace Habitat se propose de contracter auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations.

 

Ce prêt est destiné à financer la rénovation de la chaufferie collective et l'aménagement de la cour sis 45/49 rue Oger et 16/18 rue Estivant à GIVET.

 

Les caractéristiques du prêt Palulos bonifié consenti par la Caisse des Dépôts et Consignations sont les suivantes :

 

- durée totale du prêt :

15 ans

- échéances :

annuelles

- sans différé d'amortissement

 

- taux d'intérêt actuariel annuel :

3,80 %

- taux annuel de progressivité :

0 %

 

Révisabilité des taux d'intérêt et de progressivité : en fonction de la variation du taux du Livret A, sans que le taux de progressivité révisé puisse être inférieur à 0%.

 

Les taux d'intérêt et de progressivité indiqués ci-dessus sont susceptibles de varier en fonction de la variation du taux du Livret A et/ou du taux de commissionnement des réseaux collecteurs. En conséquence, les taux du Livret A et de commissionnement des réseaux collecteurs effectivement appliqués au prêt seront ceux en vigueur à la date d'effet du contrat de prêt garanti par la présente délibération.

 

§        de s'engager, au cas où l'emprunteur, pour quelque motif que ce soit, ne s'acquitterait pas des sommes devenues exigibles ou des intérêts moratoires qu'il aurait encourus, à en effectuer le paiement en ses lieu et place, sur simple notification de la Caisse des Dépôts et Consignations, par lettre missive, en renonçant au bénéfice de discussion et sans jamais opposer le défaut de ressources nécessaires à ce règlement.

 

§        de s'engager, pendant toute la durée du prêt, à libérer, en cas de besoin, des ressources suffisantes pour couvrir les charges de l'emprunt.

 

§        d'autoriser le Maire à intervenir au contrat de prêt qui sera passé entre la Caisse des Dépôts et Consignations et l'emprunteur.

 

Monsieur RICHARD prend note que le programme des travaux consiste en un remplacement de menuiseries en bois simple par des menuiseries isolantes en P.V.C. Il demande si les logements sont inclus dans le périmètre protégé de l’Architecte des Bâtiments de France. Dans ce cas, il voterait contre la garantie sollicitée.

 

Après vérification, Monsieur WALLENDORFF, plan à l’appui, confirme que le projet n’est plus inclus dans le périmètre modifié et réduit, suite à son action dans le cadre de la révision du P.L.U., et que, donc, les menuiseries P.V.C sont autorisées.

 

 

2008/01/5 - Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat de Revitalisation Rurale (O.P.A.H./R.R.). : Fonds de concours pour la requalification des façades commerciales (annexe).

 

Le Maire rappelle que la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse mène une politique active et dynamique afin de rénover les façades commerciales, dans le cadre de l'Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat de Revitalisation Rurale. Il souhaite que la Ville de GIVET s'associe à cette action de la Communauté au travers d'un fonds de concours communal versé à la Communauté, de façon à augmenter le taux de subvention versée aux commerçants et artisans qui rénoveraient leur vitrine. Il s'agit de le porter de 25 % à 35 %, en ajoutant une subvention communale de 10 % à celle de 25 % accordée par la Communauté.

 

Le Président de la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse vient de nous faire part de l'accord unanime du Conseil de Communauté par courrier en date du 14 décembre 2007.

 

En conséquence, le Maire propose au Conseil Municipal de l'autoriser à signer la convention entre la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse et la Commune de GIVET relative à la mise en place d'un fonds de concours communal pour la requalification des façades commerciales sur la commune de GIVET dans le cadre de l'Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat (O.P.A.H. / R.R.).

 

Monsieur MASSETTE explique qu’il souhaiterait que cette mesure s’applique à l’ensemble des façades afin que les particuliers soient autant aidés que les entreprises.

 

Monsieur WALLENDORFF précise que, s’agissant de particuliers ou d’entreprises, l’objet n’est pas le même. La proposition présentée a pour objectif d’aider les commerçants et les artisans à valoriser leur outil de travail afin de développer l’emploi. Il s’agit donc là d’une action ciblée qui n’a pas pour objet la valorisation des biens immobiliers.

 

Monsieur WALLENDORFF ajoute qu’il existe des aides communautaires significatives en direction des biens des particuliers (façades, toitures). Dans le département, rares sont les communes qui pratiquent ce type d’aides, ce qui place en tout premier plan, dans les Ardennes, la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse.

 

Monsieur RICHARD indique qu’en cette période préélectorale, voilà une délibération qui arrive fort à propos et qui ne manquera pas de  satisfaire les commerçants.

 

Monsieur WALLENDORFF rappelle que cette question avait été proposée en ordre du jour complémentaire à la séance du Conseil Municipal du 27 décembre 2007, son inscription n’ayant pas été acceptée par l’Opposition dont Monsieur RICHARD fait partie. Il conteste toute motivation électoraliste.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [2 contre : Madame Yvette ROMAIN, Monsieur Jean-Denis MASSETTE] :

 

§        autorise le Maire à signer avec la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse une convention (annexée à la présente délibération) pour versement à la Communauté d'un fonds de concours à hauteur de 10 % en complément de l'aide communautaire de 25 % pour la requalification des façades commerciales.

 

 

2008/01/6 - Organisation d'un voyage au musée "Guerre et Paix" : subvention exceptionnelle à l'association du "Souvenir Français" de GIVET-VIREUX.

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§        décide d'accorder à l'association du Souvenir Français de GIVET-VIREUX une subvention exceptionnelle de 144 € pour l'organisation d'un voyage au musée "Guerre et Paix", situé à Novion-Porcien, pour 48 enfants des classes de CM2 de l'école élémentaire Saint-Hilaire.

 

Madame ROMAIN regrette que ce musée n’expose en fait que des matériels militaires. La notion de paix qui figure dans le nom de ce musée ne lui paraît pas assez présente.

 

 

 

 

 

 

2008/01/7 - Demande de subvention : Club des Messagers Givetois.

 

Le Maire rappelle que, lors de l'étude des dossiers de demande de subventions de fonctionnement pour 2007, le Président de l'association "Club des Messagers Givetois", avait transmis un dossier en omettant de mentionner le montant souhaité.

 

Il indique que les membres de la Commission des Sports n'ont donc proposé aucune subvention. Aujourd'hui, l'association sollicite une subvention de fonctionnement de 620 €.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis des Commissions des Sports et des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [1 contre : Monsieur Marcel RICHARD] :

 

§        décide d'accorder au Club du Messager Givetois une subvention 2007 d'un montant de 620 €.

 

Monsieur RICHARD indique qu’il doute de l’existence de cette association qui pour lui n’est pas composée de Givetois et n’exerce plus d’activité. Dans l’hypothèse où il créerait une association d’élevage d'oiseaux avec deux membres de sa famille, il demande s’il pourrait bénéficier d’une subvention.

 

Monsieur WALLENDORFF indique la procédure de création d’une association : constitution de l’association par assemblée générale, statuts à déposer en Préfecture et publication au Journal Officiel.  Ensuite, il est possible de déposer  un dossier en Mairie comportant notamment un budget prévisionnel. Ce dossier est alors examiné en Commission pour proposition à l’Assemblée Délibérante, qui donne priorité aux associations givetoises.

 

Madame BERTRAND souligne que nombre d’associations comptent des membres domiciliés hors de Givet.

 

Monsieur WALLENDORFF précise que cet apport de personnes de tous horizons constitue une richesse pour la Ville en renforçant et en développant son caractère accueillant.

 

Monsieur HAMAIDE indique que si certaines associations Givetoises, et non  des moindres, ne comptaient pas de membres bénévoles extérieurs à la Ville, elles ne pourraient pas fonctionner. Ces membres, d’où qu’ils viennent, payent leur licence et contribuent au fonctionnement de l’association.

 

Monsieur DELATTE ajoute que les associations départementales sont, elles aussi, constituées d'adhérents venus de communes diverses.

 

 

2008/01/8 - RD 46, rue de Tivoli, acquisition d'une parcelle de terrain cadastrée AO 306.

 

Le Maire indique que les travaux d'aménagement de la RD 46 vont prochainement commencer, entre le cimetière Saint-Roch et la rue du Paradis.

 

Le programme de l'opération et son financement ont été approuvés, à l'unanimité, par l'Assemblée Délibérante en sa séance du 13 septembre 2007, délibération n° 2007/09/113.

 

Il rappelle que l'aménagement de cette rue comprend un volet sécuritaire important. En effet, la Ville prendra à sa charge des agencements et équipements permettant de réduire la vitesse sur cet axe très fréquenté. Le réaménagement du carrefour entre les rues de Famenne et Tivoli a été également conçu avec cet objectif.

 

Dans ce cadre, le Maire ajoute qu'il est apparu nécessaire de procéder à l'acquisition d'une petite parcelle de terrain appartenant à Madame Marielle SPANEVELLO, cadastrée AO 306, pour une surface de 5 m² au prix de 20 € le m².

 

Monsieur RICHARD constate que nombre de travaux d’investissement sont lancés sans savoir comment ils sont financés.

 

Monsieur WALLENDORFF répond que ce n’est  le cas que lorsque l’élu n’a aucune connaissance en matière de finances locales. Il ajoute que les travaux de cette rue sont en cours de finalisation depuis plus de trois ans, en concertation avec les riverains, mais que leur exécution dépendait du Conseil Général quant à sa participation financière et à sa propre programmation. Les réponses obtenues dernièrement s’avérant satisfaisantes, plus rien ne s’opposait à la réalisation de ce chantier.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§        décide de réaliser l'acquisition de la parcelle cadastrée AO 306, pour une superficie de 5 m² au prix de 20 € le m², frais de géomètre et de Notaire à la charge de la Ville,

 

§        autorise le Maire à signer tous actes à intervenir pour régularisation de cette acquisition.

 

 

2008/01/9 - Acquisition d'une partie d'une parcelle de terrain cadastrée        BD 333.

 

Le Maire expose que Monsieur et Madame Philippe BASTIN se sont rendus acquéreurs de parcelles de terrains, route de Bon Secours, cadastrées :

 

-         BD 12, comportant un immeuble en copropriété,

-         BD 333, comportant un garage et un jardin.

 

Il ajoute qu'une déclaration d'intention d'aliéner ces biens a été déposée en Mairie et, dans le cadre de l'extension du cimetière Saint-Hilaire, il a  fait part de l'intérêt de la Ville pour l'acquisition d'une partie de la parcelle BD 333, correspondant par ailleurs à un emplacement réservé au Plan Local d'Urbanisme de la Ville révisé le 6 septembre 2006.

 

Un accord acté par le notaire Maître BERTAUX a été trouvé avec les nouveaux propriétaires. Ils acceptent de céder à la Ville une partie de la parcelle BD 333 au prix de 8 € le m², identique à la dernière acquisition réalisée par la Ville dans le secteur pour le même objet, parcelle BD 33.

 

Après délimitation effectuée par géomètre, la surface à acquérir s'élève à 356 m².

 

Il propose d'acquérir cette parcelle qui sera re-numérotée par les services du cadastre après division, pour une surface de 356 m² au prix de 8 € le m², frais d'acte et de division à la charge de la commune.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§        décide l'acquisition d'une partie de la parcelle BD 333 à délimiter par géomètre, pour une surface de 356 m², au prix de 8 € le m², frais d'acte et de division à la charge de la commune,

 

§        autorise le Maire à signer tous les actes à intervenir pour exécution de la présente.

 

 

2008/01/10 - Subventions exceptionnelles : participations aux charges des associations sportives (loyer, électricité, eau) pour :

 

a). Le Tennis Club Givetois

b). Le Comité de Gestion des Quatre Boules Givetoises

c). La Musculation Givetoise

 

Le Maire rappelle au Conseil Municipal que, comme chaque année depuis 2001, la Commission des Sports propose de financer différentes charges payées par les associations susnommées en leur versant une subvention de viabilisation des locaux.

 

Ces charges correspondent aux loyers, au chauffage et à l'éclairage des locaux occupés par ces associations.

 

Le mode opératoire défini par délibération du Conseil Municipal en date du 29 décembre 2005 prévoit à terme un financement à hauteur de 100 % des charges supportées par l'association.

 

Pour l'année 2007, les pièces justificatives n'avaient pas encore été communiquées. Depuis, le Tennis Club Givetois, le Comité de Gestion des Quatre Boules Givetoises et la Musculation Givetoise ont  transmis les éléments de calcul.

 

Le Maire propose en conséquence d'attribuer aux associations susnommées des subventions exceptionnelles à hauteur de 100 % des charges, hormis la Musculation Givetoise (subventionnée en partie par le CNPE de CHOOZ), qui verra ses charges financières prises en compte à hauteur de 81 %.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis des Commissions des Sports et des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité, décide :

 

§        d'accorder aux associations désignées ci-dessous une subvention de viabilité de :

 

-         Le Tennis Club Givetois    1 883,84 €

-         Les Quatre Boules Givetoises        1 131,39 €

-         La Musculation Givetoise  1 630,73 €

 

Madame ROMAIN insiste sur le fait que ce terme de subvention exceptionnelle est inapproprié car les associations les sollicitent de façon régulière.

 

Monsieur MASSETTE indique que la Section Locale de Vote du Comité d’Entreprise d’EDF apporte une contribution en faveur de trois associations auxquelles adhèrent des agents EDF : le club de Kayak de Haybes, le Club de Musculation de Givet et la Palanquée Givetoise. Pour cette dernière, vu l’absence de charges de fonctionnement, Monsieur MASSETTE indique que la participation financière porte sur l’investissement.

 

Monsieur HAMAIDE précise que, comme la Municipalité s’y était engagée, l’aide apportée par la Collectivité s’élève désormais à 100% des charges supportées par les Associations concernées.

 

 

 

B – URBANISME

 

2008/01/11 - Modification de la convention de mise à disposition des services de l'État pour l'instruction des dossiers d'urbanisme (annexe).

 

Lors de sa séance en date du 13 septembre 2007, le Conseil Municipal a accepté de confier l'instruction des demandes de permis ou de déclaration préalable de la nouvelle convention entre l'État et la Commune à la Direction Départementale de l'Équipement.

 

Dans la pratique, le service municipal Urbanisme rencontre des difficultés au niveau des délais d'instruction des certificats d'urbanisme de simple information car, pour la D.D.E., ces actes ne sont pas prioritaires. Afin de ne pas pénaliser les pétitionnaires, le Maire propose de confier l'instruction des certificats d'urbanisme de simple information aux agents municipaux du service de l'Urbanisme.

 

Monsieur RICHARD demande les raisons de cette modification. Il souhaite savoir si cette question porte sur des travaux que la municipalité a réalisés sans autorisation comme la digue du Moulin Boreux.

 

Monsieur WALLENDORFF répond que, comme cela figure dans le rapport, il s’agit de l’instruction de certificats d’urbanisme de simple information et pas d’autorisations de travaux. Cette modification a été proposée par les agents du service urbanisme de la Mairie eux-mêmes, afin de pouvoir répondre beaucoup plus rapidement aux demandes des pétitionnaires. En ce qui concerne la digue, Monsieur WALLENDORFF rappelle que les travaux ont été engagés par Monsieur VANDEVELDE et que, en parfait accord et persuadé du bien-fondé de cet aménagement, il les a poursuivis. S’ils n’ont pu se concrétiser, chacun sait que c’est grâce à l’action de Monsieur Marcel RICHARD qui a dénoncé auprès de la DDAFF, ces travaux visant pourtant à protéger les riverains. Enfin Monsieur WALLENDORFF indique qu’il a lancé un dossier de régularisation sur cette digue. La Communauté de Communes est chargée de la conduite de ces études, conformément aux compétences qui sont les siennes.

 

Monsieur RICHARD prend acte de cette information qu’il ignorait. Il ajoute qu’effectivement il a souhaité que les travaux entrepris le soient dans le respect des règlements et notamment conformément à la Loi sur l’Eau car en partant de la position erronée de sa maison sur le plan présenté, il a considéré qu’il y avait de graves erreurs dans le projet de travaux envisagé par la Municipalité.

 

Monsieur WALLENDORFF précise enfin qu’une étude beaucoup plus importante est engagée avec la commune de Gedinne en Belgique, sur le bassin versant de la Houille. Dans le cadre d’un projet transfrontalier, il va par ailleurs être possible de solliciter des fonds européens.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§        décide de confier l'instruction des certificats d'urbanisme de simple information aux agents municipaux du service de l'urbanisme,

 

§        autorise le Maire à signer la nouvelle convention ainsi modifiée, et annexée à la présente délibération, entre l'État et la Commune à la Direction Départementale de l'Equipement.

 

 

 

C – COMMERCE

 

2008/01/12 - Acquisition de deux biens immobiliers rue Gambetta :

-         immeuble au numéro 9

-         rez-de-chaussée de l'immeuble au numéro 11

 

Le Maire expose au Conseil Municipal que, depuis plusieurs années, deux immeubles accolés,  9 et 11 rue Gambetta, donnent, dans cette rue commerciale principale du centre-ville, une image négative de GIVET.

 

Dans le souci de mise en valeur de l'environnement patrimonial et du renforcement de l'offre commerciale du centre-ville ancien de GIVET, la Municipalité a engagé avec le propriétaire des négociations pour acquérir ces biens.

 

Celui-ci a proposé, dans un premier temps, un prix de vente de 90 000 € pour la cession de la totalité de l'immeuble du 9, rue Gambetta, et le rez-de-chaussée à usage commercial du n° 11 rue Gambetta.

 

Après négociations, l'ensemble ci-dessus peut-être cédé à la Ville au prix de 72 000 €.

 

Le Maire propose donc d'acquérir ces biens au prix de 72 000 €, cela afin de les réhabiliter à usage commercial, puis de les louer.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à la majorité [3 contre : Mesdames Yvette ROMAIN, Marylise LAURENT, Monsieur Jean-Denis MASSETTE] :

 

§        décide l'acquisition de la totalité de l'immeuble 9, rue Gambetta et le rez-de-chaussée à usage commercial du n° 11 rue Gambetta au prix de 72 000 €, frais d'acte à la charge de la commune,

 

§        autorise le Maire à signer tous les actes à intervenir pour exécution de la présente et le règlement de copropriété pour l'immeuble sis 11, rue Gambetta, contenant des appartements à ses deux étages.

 

Monsieur WALLENDORFF indique que l’idée est de réhabiliter ces immeubles à usage commercial et de logement, puis de les louer, dans le but de contribuer à l’amélioration de l’image commerciale de Givet. En procédant à l’acquisition de l’immeuble du n° 9 et du pas de porte du n° 11, la ville de Givet va pouvoir procéder à la rénovation de l’ensemble afin d’en faire un pas de porte commercial relais qui puisse répondre à n’importe quelle activité commerciale basique ne nécessitant pas d'investissement matériel spécifique.  Il précise qu’il est d’avis de continuer ce type d’opération sur toute la rue, n° 3,  5 et 7, cela afin d'embellir ce secteur de façon harmonieuse, sans oublier la petite ruelle qu’il convient de mettre en valeur.

 

Monsieur RICHARD déclare qu’il est favorable à la réhabilitation de cette ruelle ainsi que de toutes les autres sur Givet.

 

Monsieur WALLENDORFF, en parfait accord sur ce point avec Monsieur RICHARD, souhaite la mise en valeur de ce patrimoine remarquable.

 

 

 

D – PERSONNEL

 

2008/01/13 - Adoption de l'enveloppe globale de la prime annuelle 2008.

 

Par délibération n° 2007/03/42 du 23 mars 2007, le Conseil Municipal a reconduit l'enveloppe globale pour l'attribution de la prime dite de fin d'année 2007.

 

Compte tenu de la décision prise par le Conseil Municipal le 27 novembre 2002, lors de l'adoption du régime indemnitaire, les primes et indemnités versées comme primes de fin d'année, y compris celles prélevées sur cette enveloppe globale reconduite chaque année, ne font plus l'objet d'un règlement unique annuel.

 

Après une période transitoire, elle est versée mensuellement depuis le 1er juillet 2005. Il faut donc reconduire l'enveloppe 2007, qui était de 24 904,88 € pour un montant identique, en considérant l'absence de revalorisation des salaires de la Fonction Publique pendant la période de référence (1er février 2007 au 31 décembre 2007).

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à la majorité [3 contre : Mesdames Yvette ROMAIN, Marylise LAURENT, Monsieur Jean-Denis MASSETTE] :

 

§        décide de reconduire pour 2008 l'enveloppe 2007 pour le même montant.

 

Mesdames ROMAIN et LAURENT, Monsieur MASSETTE sont bien évidemment pour la reconduction de cette enveloppe mais émettent un avis défavorable à l’absence de revalorisation.

 

 

2008/01/14 - Création d'un poste d'Adjoint Technique Territorial de 2ème classe.

 

Dans la perspective de recruter un agent dont le terme du contrat aidé dans le domaine "Espaces Verts" interviendra le 17 avril 2008, le Conseil Municipal, à l'unanimité, décide de :

 

§        créer un poste d' Adjoint Technique Territorial de 2ème classe.

 

E – INFORMATIONS DU MAIRE

 

ð     Notification du jugement rendu par la Chambre Régionale des Comptes, le      6 décembre 2007, concernant les comptes de la commune de GIVET pour les exercices 2002 à 2005 : il est remis copie du jugement de la Chambre Régionale des comptes de Champagne-Ardenne, déclarant qu'aucune injonction, ni réserve n'est prononcée à l'encontre de Monsieur DEHOUL en qualité de comptable de la Ville de GIVET, et cela pour les comptes du          1er janvier 2002 au 31 décembre 2005.

 

ð     Compagnie des Eaux et de l'Ozone : il est remis copie d'un jugement du Tribunal Administratif de Nancy, concernant la résiliation de contrats d'affermage conclu entre la commune de Neufchâteau et la Compagnie des Eaux et de l'Ozone, condamnant la commune à verser à la Compagnie des Eaux et de l'Ozone les sommes de :

 

- 1 674 951 € avec intérêts au taux légal,

- 36 025,98 € au titre des  frais de l'expertise,

- 1 500 € au titre de l'article L. 761-1 du Code de Justice Administrative.

 

en dédommagement des préjudices liés à la résiliation anticipée de contrats.

 

 

F – QUESTIONS SUPPLÉMENTAIRES

 

Monsieur WALLENDORFF accepte d’entendre des questions supplémentaires posées par Madame ROMAIN et Monsieur MASSETTE, tout en rappelant que celles-ci auraient du être déposées par avance et par écrit, conformément au règlement du Conseil Municipal adopté par ce dernier.

 

ð     Madame ROMAIN demande si Givet et Rethel ont bien signé une convention avec l’État, comme cela a été rapporté dans la Presse, sur le service minimum lors la dernière journée de grève des enseignants.

 

Madame LE GUEN confirme la réponse négative qu’elle a déjà apportée à la demande de Madame ROMAIN.

 

Monsieur WALLENDORFF déclare, en effet, qu’il n’a rien signé et que les démentis nécessaires ont été apportés aussitôt auprès des supports de communication concernés (France 3, "l'Ardennais").

 

Madame ROMAIN demande l’autorisation de donner lecture d’une déclaration établie par l’association départementale des élus communistes et républicains intitulée : « Déclaration concernant le service minimum dans l’Education Nationale ». Monsieur WALLENDORFF donne son accord. La déclaration est annexée au présent         compte-rendu.

 

ð     Monsieur MASSETTE demande des explications sur le dossier « LAVIALLE », forain exclu des champs de foire.

 

Monsieur WALLENDORFF expose qu’il a pris un premier arrêté excluant définitivement ce forain des champs de foire de Givet en raison d’un comportement insultant envers un agent de la SNCF et compte tenu de son refus de s’acquitter de ses taxes et redevances de 2006. Il ajoute que cet arrêté a été affiché sur les champs de foire, ce qui était une erreur. Il a donc pris un 2ème arrêté modificatif en supprimant la prescription relative à l’affichage. Il a reçu ensuite une lettre d’observation valant recours gracieux de la Préfète trouvant la sanction d’exclusion définitive disproportionnée. Depuis, Monsieur WALLENDORFF  envisage de rédiger un 3ème arrêté ramenant la sanction d’exclusion à 2 ans. En effet, la profession des cheminots ne comprendrait pas qu'elle puisse être insultée impunément, et les contribuables givetois ne comprendraient pas qu'on puisse ne pas s'acquitter de ses taxes et redevances sans être sanctionné.

 

ð     Monsieur MASSETTE s’étonne que le forum soit fermé le 1er février 2008 alors que le lendemain sera présenté au Manège le diaporama des événements de l’année 2007.

 

Monsieur WALLENDORFF répond que son prédécesseur avait procédé de façon identique en raison de dérapages de certains internautes qui, sous couvert d’anonymat, rédigeaient des messages diffamatoires. En ce qui concerne la programmation à l’Espace de Spectacles le Manège du diaporama 2007, la date a été fixée en fonction des disponibilités de la salle.

 

ð     Madame BERTRAND rappelle qu’il avait été convenu précédemment que les Délégués du Conseil Municipal de Givet auprès de la Communauté de Communes effectueraient en séance de Conseil Municipal un rapport d’activités. Cela ne s’est jamais fait. Monsieur WALLENDORFF répond qu'il le regrette et qu'il veillera à ce que cela soit fait régulièrement tous les 3 mois, à l'avenir.

 

 

En conclusion de cette séance de travail, Monsieur WALLENDORFF souhaite remercier l’ensemble des conseillers municipaux qui se sont investis pour la commune tout au long de cette mandature de 7 années, en assurant notamment des représentations et/ou des fonctions au sein des différentes commissions. Pour leur exprimer sa reconnaissance, il offre à chacun des membres présents une médaille de la Ville de Givet.

 

Claude WALLENDORFF

Gérard DELATTE

Christine DUCHOSAL

Anne-Marie JORIS

Béatrice LE GUEN

Jean CHIROUZE

Robert ITUCCI

Dominique HAMAIDE

Gérard TASSIN

Marie-Claude RIQUET

Michel PORCELLI

Alain PRESCLER

Pierre BEQUET

Noëlle COSTE

Joël DEVOUDELLE

Corinne SOLIGNAT

Patrick PELOUSE

Claudine BERTRAND

Yvette ROMAIN

Marylise LAURENT

Marcel RICHARD

Jean-Denis MASSETTE

 

 


 

 

Séance du 28 janvier 2008

 

 

ANNEXES

 

 

 

Délibération n° 2008/01/05 - Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat de Revitalisation Rurale (O.P.A.H. / R.R.) - Fonds de concours pour la requalification des façades commerciales : convention entre la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse et la commune de GIVET relative à la mise en place d'un fonds de concours communal pour la requalification des façades commerciales sur la communes de Givet dans le cadre de l'opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH RR)…………………………..

 

 

 

 

 

 

 

pages 24 à 26

Délibération n° 2008/01/11 - Modification de la convention de mise à disposition des services de l'Etat pour l'instruction des dossiers d'urbanisme : convention entre l'État et la commune de GIVET pour la mise à disposition des services de l'État pour l'instruction des demandes de permis et de déclarations préalables relatives à l'occupation du sol………………………............................................................................................

 

 

 

 

 

 

pages 27 à 32

Questions supplémentaires - association départementale des élus communistes et républicains : déclaration concernant le service minimum dans l'Éducation Nationale………………………………………………………..

 

 

 

page 33