Séance du 19 décembre 2002

 

 

 

Ordre du Jour

----------------

 

 

A – FINANCES

 

2002/12/130 – 

Avances sur subventions de fonctionnement aux Associations au titre de l'année 2003.

 

2002/12/131 –

Subvention exceptionnelle pour l'opération VEL'USEP 2002 (Ecole Elémentaire Saint-Hilaire).

 

2002/12/132 – 

Acquisition d'un ensemble immobilier insalubre situé 1 à 5, quai du Fort de Rome. Demande de subvention au Conseil Général des Ardennes dans le cadre des réserves foncières communales d'intérêt départemental.

 

2002/12/133 –

Subvention exceptionnelle pour financer une action éducative, culturelle et artistique à l'Ecole Elémentaire Charles de Gaulle.

 

2002/12/134 –

Remise aux normes des carrefours à feux situés Route de Bon Secours et Route de Fromelennes  : demande de subvention dans le cadre de la répartition du produit des amendes de police.

 

2002/12/135 –

Construction du Club House Stade Roger Declef. Approbation du dossier de consultation des entreprises, autorisation de procéder à l'appel d'offres ouvert et à la signature de marché.

 

2002/12/136 –

Approbation des comptes-rendus financiers concernant les opérations sous convention de mandat avec la SEAA.

 

2002/12/137 –

Affectation des résultats des comptes administratifs 2001 : Budgets Assainissement – Eau – Caravaning.

 

2002/12/138 –

Décision modificative n° 3 : budget Ville.

 

2002/12/139 –

Décision modificative n° 1 : service Assainissement.

 

2002/12/140 –

Décision modificative n° 1 : service de l'Eau Potable.

 

2002/12/141 –

Décision modificative n° 2 : budget du Caravaning.

 

 

 

B –  TOURISME

 

2002/12/142 –

Approbation de la charte d'accueil du plaisancier sur le pôle touristique des Vallées de Meuse et de Semoy applicable à compter du 1er avril 2003.

 

2002/12/143 –

Equipement d'un espace VTT dans le cadre du projet de relais d'accueil porté par l'Association de Développement Touristique des Vallées de Meuse et de Semoy. Demande de subvention à la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports.

 

 

 

C –  URBANISME

 

2002/12/144 –

Aménagement de la Meuse à GIVET : concertation préalable à la déclaration d'utilité publique en application des articles L 300 - 1 et L 300 - 2 du Code de l'Urbanisme.

 

 

 

D –  PERSONNEL TERRITORIAL

 

2002/12/145 –

Adoption de l'enveloppe globale pour l'attribution de la prime de fin d'année 2001.

 

2002/12/146 –

Adoption de l'enveloppe globale pour l'attribution de la prime de fin d'année 2002.

 

 

 

E - INFORMATION DU MAIRE

 

Campagne de fleurissement 2002 – Organisation de la campagne 2003.

 

 

F - QUESTIONS POSEES A L'AVANCE PAR ECRIT

 

Motion présentée par les élus Communistes et Républicains.

 


 

L'an deux mille deux et le dix-neuf décembre à vingt heures, le Conseil  Municipal de cette commune s'est réuni au nombre prescrit par la Loi, dans le lieu habituel de ses séances, après convocation légale, sous la présidence de Monsieur Claude WALLENDORFF, Maire.

 

Etaient présents : Monsieur Gérard DELATTE, Mesdames Christine DUCHOSAL, Anne-Marie JORIS, Béatrice LE GUEN, Messieurs Jean CHIROUZE, Robert ITUCCI, Dominique HAMAIDE, Gérard TASSIN, Mesdames Marie-Claude RIQUET, Catherine LAURENT, Monsieur Alain WAUTHIER, Madame Djida DJADEL, Monsieur Michel PORCELLI, Madame Dominique CATTANT, Monsieur Alain PRESCLER, Madame Isabelle PALSEUR, Monsieur Jean-Claude CAPELLE, Monsieur Pierre BEQUET, Madame Françoise ABRAHAM, Monsieur Michel LENGRAND, Mesdames Claudine BERTRAND, Yvette ROMAIN.

 

Absents excusés : Madame Isabelle LARDENOIS (pouvoir à Madame Christine DUCHOSAL), Messieurs Laurent BAUMEL (pouvoir à Madame Yvette ROMAIN), Marc PETRY (pouvoir à Madame Claudine BERTRAND), Jean-Marc LACAILLE, Madame Marilyse LAURENT, Monsieur Farid LALLALI.

 

Le compte rendu de la dernière séance est lu et adopté à l'unanimité.

 

 Djida DJADEL est  secrétaire de séance.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

2002/12/130 – Avances sur subventions de fonctionnement aux Associations au titre de l'année 2003.

 

Après avis de la Commission des Finances, le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§            décide d'accorder aux associations, un premier acompte sur la subvention de fonctionnement 2003 égal à 50 % du montant octroyé pour l'année 2002 :

 

 

ASSOCIATIONS SPORTIVES

 

- U.S.A.G. Rugby XV............................................................................................................ 5 350,00 €

- U.S.A.G. Football.................................................................................................................... 7 325,00 €

- Judo Club Givetois................................................................................................................... 2 100,00 €

- Club d'Haltérophilie..................................................................................................................... 417,50 €

- GRAAC.................................................................................................................................. 2 515,00 €

- Club de Tir Givetois ................................................................................................................... 800,00 €

- La Rascasse................................................................................................................................ 200,00 €

- La Boule en Bois......................................................................................................................... 152,50 €

- La Boule Lyonnaise..................................................................................................................... 152,50 €

- Pétanque Club Givetois............................................................................................................... 267,50 €

- Tennis Club Givetois................................................................................................................ 1 300,00 €

- Modèle Air Club........................................................................................................................... 77,50 €

- Basket Club Givetois ............................................................................................................... 3 050,00 €

- Club Nautique Givetois............................................................................................................ 3 675,00 €

- Cercle d'Escrime......................................................................................................................... 650,00 €

- Tennis de Table........................................................................................................................... 228,67 €

- Sports Volontaires Givetois......................................................................................................... 245,00 €

- La Palanquée Givetoise............................................................................................................... 400,00 €

- Shotokan Karaté......................................................................................................................... 177,50 €

- Givet Sport Cynotechnique ......................................................................................................... 200,00 €

- Groupe de Randonnée Ardennaise ............................................................................................. 120,00 €

- Cyclo Club Givet 08..................................................................................................................... 80,00 €

- Studio Gym .................................................................................................................................. 80,00 €

- Aikido Club de Givet.................................................................................................................. 185,00 €

- Messagers Givetois..................................................................................................................... 305,00 €

- Centre d'Entraînement Commando ............................................................................................... 75,00 €

- UNSS Cité Scolaire Vauban ...................................................................................................... 230,00 €

 

ASSOCIATIONS CULTURELLES

 

- S.E.P.L....................................................................................................................................... 480,00 €

- A.P.N.G.E.................................................................................................................................. 120,00 €

- Club Cartophile Givetois .............................................................................................................. 75,00 €

- Association franco-portugaise de Givet ......................................................................................... 75,00 €

- Association Interculturelle Berbère .............................................................................................. 240,00 €

- Ardenne Walonne....................................................................................................................... 205,00 €

- Vivre à Givet ................................................................................................................................ 95,28 €

- Harmonie Municipale............................................................................................................... 5 825,00 €

- Chœurs E.N. Méhul.................................................................................................................... 165,00 €

- Chorale Paroissiale...................................................................................................................... 120,00 €

- C.I.P............................................................................................................................................ 75,00 €

- Eau Vive..................................................................................................................................... 570,00 €

 

ASSOCIATIONS PATRIOTIQUES

 

- Médaillés Militaires....................................................................................................................... 76,23 €

- Sous Officiers de Réserves ......................................................................................................... 152,45 €

- Souvenir Français........................................................................................................................ 152,45 €

- U.A.F.F.I................................................................................................................................... 152,45 €

- Mutilés Réformés.......................................................................................................................... 76,23 €

- A.C.P.G./C.A.T.M..................................................................................................................... 190,56 €

 

ASSOCIATIONS TOURISTIQUES ET COMMERCIALES

 

- Pêcheurs du Plan d'EAu.............................................................................................................. 228,67 €

- La Coyenne................................................................................................................................ 381,12 €

- A.C.A.G.................................................................................................................................. 1 143,37 €

 

ASSOCIATIONS DE BIENFAISANCE

 

- La Ribambelle.......................................................................................................................... 4 268,57 €

- Donneurs de Sang....................................................................................................................... 152,45 €

- Aumônerie de la Cité Scolaire Vauban ........................................................................................ 129,58 €

- Association Familiale..................................................................................................................... 45,73 €

- Retraités de Rhône Poulenc et Cellatex ....................................................................................... 381,12 €

- Club du 3ème Age........................................................................................................................ 381,12 €

- A.E.P......................................................................................................................................... 403,99 €

- C.O.S. du personnel communal ............................................................................................. 13 876,06 €

- Action Catholique des Enfants..................................................................................................... 304,90 €

 

AUTRES ASSOCIATIONS (hors enveloppe)

 

- CINEGIV.............................................................................................................................. 15 622,45 €

- Conservatoire Municipal ........................................................................................................ 15 850,00 €

- Office du Tourisme ................................................................................................................ 15 626,02 €

- Centre social "L'Alliance" ...................................................................................................... 54 271,85 €

- Comité des Anciens .............................................................................................................. 10 865,00 €

- C.C.A.S................................................................................................................................ 34 322,50 €

 

Madame ROMAIN regrette de ne pas disposer d’un pré-bilan d’activité pour les associations locales bénéficiaires de cet acompte de 50 %.

 

Monsieur DELATTE rappelle que la procédure consistant à verser un acompte en début d'année aux Associations existe depuis l'année dernière, sans avoir posé de problème. Monsieur ITUCCI indique pour sa part que les associations n'établissent généralement le bilan de l’année écoulée que pour leur assemblée générale qui intervient en début d’année civile. Monsieur WALLENDORFF conclut en indiquant que l'exigence de Madame ROMAIN serait de nature à créer une charge de travail supplémentaire pour les dirigeants d’associations,  principalement les trésoriers, qui sont, le plus souvent, des bénévoles. Il ne peut donc y donner suite.

 

 

2002/12/131 – Subvention exceptionnelle pour l'opération VEL'USEP 2002 (Ecole Elémentaire Saint-Hilaire).

 

Le Maire rappelle au Conseil Municipal que dans le cadre de l'organisation d'une étape VEL'USEP, l'Association sportive USEP de l'école Saint-Hilaire a sollicité une subvention exceptionnelle de 150 €.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§            décide d'accorder à l'école élémentaire Saint-Hilaire une subvention de 150 € pour l'opération VEL'USEP 2002 à prélever sur l'enveloppe des subventions culturelles.

 

 

2002/12/132 – Acquisition d'un ensemble immobilier insalubre situé 1 à 5, quai du Fort de Rome. Demande de subvention au Conseil Général des Ardennes dans le cadre des réserves foncières communales d'intérêt départemental.

 

Le Maire rappelle au Conseil Municipal que depuis plusieurs années la Ville de Givet négocie avec la société Espace Habitat, l'acquisition d'un ensemble immobilier insalubre situé 1 à 5, quai du Fort de Rome, cadastré AS 31 à 41.

 

La société Espace Habitat est disposée à nous vendre ses bâtiments au prix fixé par le Service du Domaine soit 16 770 € (frais de notaire en sus à la charge de l'acheteur).

 

Cette acquisition s'inscrit dans l'optique de raser l'immeuble situé au pied de la falaise et de réaménager les autres en logements.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§            charge le Maire d'instruire le dossier de demande de subvention auprès du Conseil Général des Ardennes au titre des réserves foncières communales d'intérêt départemental.

 

A la demande de Madame Yvette ROMAIN, Monsieur WALLENDORFF précise qu’il ne s’agira pas de logements sociaux, compte tenu du coût de la réhabilitation lié aux contraintes architecturales. Il ajoute que les loyers devront couvrir les annuités d’emprunt que la Ville sera amenée à contracter, de façon à ce que cette opération soit « blanche » pour la collectivité. Il conclut en indiquant que les sociétés HLM, Espace Habitat et OPAC, toutes deux sollicitées par la Commune pour procéder à cette réhabilitation, ont refusé.

2002/12/133 – Subvention exceptionnelle pour financer une action éducative, culturelle et artistique à l'Ecole Elémentaire Charles de Gaulle.

 

Le Maire informe le Conseil Municipal que la Directrice du Groupe Scolaire Charles de Gaulle sollicite la participation financière de la ville de Givet pour mener à bien dans le cadre d'une action éducative, culturelle et artistique, le projet intitulé "Aspects du Patrimoine Givetois".

 

Ce projet d'un coût total de 611,05 € a reçu l'assentiment de l'Education Nationale qui est prête à subventionner cette action à hauteur de 199,05 € dès lors que la collectivité aura accordé son aide en octroyant une subvention de 100 €. La différence sera prise en compte, d'une part, par la coopérative scolaire pour 100 €, et d'autre part, par le Conseil Général des Ardennes pour 212 €.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§            décide d'octroyer à l'école élémentaire Charles de Gaulle une subvention exceptionnelle de 100 €, pour financer ce projet.

 

 

2002/12/134 – Remise aux normes des carrefours à feux situés Route de Bon Secours et Route de Fromelennes : demande de subvention dans le cadre de la répartition du produit des amendes de police.

 

Le Maire informe le Conseil des dysfonctionnements à répétition des feux tricolores équipant les carrefours situés route de Fromelennes (à l'intersection des lotissements de la Praisle et Fernand Nollevalle) et Route de Bon Secours (à l'intersection avec la rue de Mon Bijou).

 

Compte tenu de la mise en place à compter du 1er janvier 2004 des nouvelles normes imposées par le Ministère de l'Equipement et des Transports en matière de signalisation par feux tricolores, il est proposé à l'Assemblée Délibérante de procéder au remplacement de la signalisation défaillante.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§            décide de procéder à la remise en état des feux équipant ces deux carrefours

 

§            sollicite du Conseil Général des Ardennes la subvention la plus élevée possible dans le cadre de la répartition du produit des amendes de police

 

§            approuve le plan de financement tel que proposé ci-dessous :

 

Dépenses

 

Coût des travaux ......................................................................... 118 323,00 € TTC

 

Recettes

 

Subvention du Conseil Général

des Ardennes (30 % HT) .............................................................. 29 680,00 €

 

Participation communale ...............................................................  88 643,00 €

 


                                                                                        Total ... 118 323,00 €

 

Madame Claudine BERTRAND s’interroge sur l’utilité des feux tricolores route de Fromelennes.

 

Monsieur WALLENDORFF indique que la vitesse excessive pratiquée par certains usagers en provenance de Fromelennes justifie la présence de ces feux, d’autant qu’il existe désormais à cet endroit trois accès de lotissements. Il ajoute qu’il a chargé Monsieur ITUCCI de se rapprocher de la Direction Départementale de l’Equipement afin d’obtenir toute information sur le système radar qui équipe le feu tricolore situé à l’entrée de Revin en bas de la côte des Mazures. Le procédé du déclenchement du feu rouge en cas de vitesse excessive est un dispositif qui limite de façon efficace la vitesse des véhicules et qui pourrait être retenu pour équiper le feu tricolore route de Fromelennes.

 

Madame Claudine BERTRAND trouve cette idée séduisante.

 

 

2002/12/135 – Construction du Club House Stade Roger Declef. Approbation du dossier de consultation des entreprises, autorisation de procéder à l'appel d'offres ouvert et à la signature du marché.

 

Le Maire rappelle au Conseil que lors du vote du budget primitif 2002, il a été décidé d'inscrire la construction d'un Club House au Stade Roger Declef pour un coût prévisionnel de travaux de 200 000 € TTC (167 225 € HT).

 

Le projet a été présenté à la Commission des Sports ainsi qu'aux dirigeants du football club givetois et a recueilli leur assentiment.

 

Le dossier de consultation des entreprises (DCE) a été déposé au service comptable pour y être consulté.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§            approuve le dossier de consultation des entreprises

 

§            autorise le Maire à passer les marchés de travaux selon la procédure d'appel d'offres ouvert et à signer les marchés de travaux correspondants.

 

 

2002/12/136 – Approbation des comptes rendus financiers concernant les opérations sous convention de mandat avec la SEAA.

 

Le Maire rappelle au Conseil que la loi 83-597 du 7 juillet 1983 relative aux Sociétés d'Economie Mixte Locales, complétée par la loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000, relative à la solidarité et au renouvellement URBAIN, fait obligation à ces dernières de fournir les comptes rendus financiers concernant les opérations sur lesquelles elles interviennent pour le compte de la commune.

 

La Ville de Givet a actuellement une opération sous convention de mandat avec la Société d'Equipement et d'Aménagement des Ardennes (SEAA). Il s'agit du renforcement de l'alimentation en eau potable des communes de Givet et Fromelennes.

 

Au vu des documents présentés, le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§            approuve le bilan de l'opération n° 02904 – Alimentation en eau potable – fourni par la SEAA.

 

 

 

2002/12/137 – Affectation des résultats des comptes administratifs 2001 : Budgets Assainissement – Eau – Caravaning.

 

1.      Affectation des résultats du compte administratif – Budget assainissement

                          

Le Conseil Municipal après avoir approuvé le 29 juin 2002 le compte administratif 2001 du Service de l'Assainissement qui laisse apparaître un excédent de fonctionnement de 439 504,44 € et un déficit d'investissement de 282 787,48 € décide sur proposition du Maire, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [4 contre : Monsieur Laurent BAUMEL (par pouvoir à Madame Yvette ROMAIN), Madame Claudine BERTRAND, Monsieur Marc PETRY (par pouvoir à Madame Claudine BERTRAND), Madame Yvette ROMAIN] :     

 

§            d'affecter au budget les résultats précédemment indiqués comme suit :

 

-         déficit d'investissement reporté compte (001) pour 282 787,48 €

 

-         affectation au financement de la section d'investissement (compte 1068) pour 364 787,48 €,

 

-         affectation au financement de la section de fonctionnement d'une partie de l'excédent reporté compte (002) pour 74 716,96 €.

 

2.      Affectation des résultats du compte administratif – Budget de l'eau

 

Le Conseil Municipal après avoir approuvé le 29 juin 2002 le compte administratif 2001 du Service de l'Eau qui laisse apparaître un excédent de fonctionnement de 295 090,34 € et un excédent d'investissement de 36 063,29 € décide sur proposition du Maire, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [4 contre : Monsieur Laurent BAUMEL (par pouvoir à Madame Yvette ROMAIN), Madame Claudine BERTRAND, Monsieur Marc PETRY (par pouvoir à Madame Claudine BERTRAND), Madame Yvette ROMAIN] :     

 

§            d'affecter au budget les résultats précédemment indiqués comme suit :

 

-         affectation au financement de la section d'investissement (compte 001) de l'excédent 2001 constaté pour 36 063,29 €,

 

-         affectation de l'excédent de fonctionnement capitalisé (compte 1068) pour 162 000 €,

 

-         affectation au financement de la section de fonctionnement d'une partie de l'excédent constaté au compte (002) pour 133 090,34 €.

 

3.      Affectation des résultats du compte administratif – Budget caravaning

 

Le Conseil Municipal après avoir approuvé le 29 juin 2002 le compte administratif 2001 du Service Caravaning qui laisse apparaître un déficit de fonctionnement de 29 026,54 € décide sur proposition du Maire, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [4 contre : Monsieur Laurent BAUMEL (par pouvoir à Madame Yvette ROMAIN), Madame Claudine BERTRAND, Monsieur Marc PETRY (par pouvoir à Madame Claudine BERTRAND), Madame Yvette ROMAIN] :

 

§            d'affecter au budget le résultat précédemment indiqué comme suit :

 

-         affectation du déficit de la section de fonctionnement (compte 002) en dépenses pour             29 026,54 €.

 

 

2002/12/138 – Décision modificative n° 3 : budget Ville.

 

Considérant qu'il n'est pas nécessaire de monter un Budget Supplémentaire pour le budget de la Ville compte tenu du petit nombre d'écritures à réaliser le Maire, après avis de la Commission des Finances, propose au Conseil les écritures annexées en décision modificative.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à la majorité [4 contre : Monsieur Laurent BAUMEL (par pouvoir à Madame Yvette ROMAIN), Madame Claudine BERTRAND, Monsieur Marc PETRY (par pouvoir à Madame Claudine BERTRAND), Madame Yvette ROMAIN] :

 

§            approuve la décision modificative n° 3 telle qu'annexée à la présente délibération qui s'équilibre en dépenses et recettes en section de fonctionnement à 1 617 944,28 € et en section d'investissement à 5 745 753,13 €.

 

Madame Yvette ROMAIN constate que la Décision Modificative soumise au vote du Conseil Municipal porte sur des sommes importantes. Madame Claudine BERTRAND indique que, si l’Assemblée avait pu disposer, lors du vote du Budget Primitif 2002, du Compte Administratif 2001, la Décision Modificative aurait porté sur des sommes largement inférieures, synonymes de Budget Primitif plus précis. Elles voteront donc contre les Décisions Modificatives.

 

Monsieur Claude WALLENDORFF rappelle que la législation est très claire à ce sujet : le Budget Primitif de l'année "n" doit être voté au plus tard le 31 mars de l’année "n". Le Compte Administratif de l’année "n-1" doit être, pour sa part, adopté avant le 30 juin de l'année "n". Si le législateur a voulu qu'il en soit ainsi, il n'y a pas de raison de surcharger de travail les services comptables pour leur imposer de sortir le Compte Administratif "n-1" avant le Budget Primitif "n". De plus, entre 2001 et 2002, il y a eu le passage à l'Euro, ce qui a rendu le travail à réaliser pour sortir le Compte Administratif 2001 encore plus important.

 

Enfin, Monsieur WALLENDORFF ajoute que, quelqu'ait été la date d'établissement du Compte Administratif 2001, des recettes auraient été inconnues lors du vote du Budget Primitif 2002, comme les versements de la Communauté de Communes de la Région de Chooz ou ceux du Fonds Départemental de Péréquation de Taxe Professionnelle. Donc, il aurait fallu, de toutes façons, faire une Décision Modificative importante fin 2002.

 

 

2002/12/139 – Décision modificative n° 1 : budget Assainissement.

 

Considérant qu'il n'est pas nécessaire de monter un Budget Supplémentaire pour le budget de l'Assainissement compte tenu du petit nombre d'écritures à réaliser, le Maire propose au Conseil Municipal les écritures en décision modificative selon le détail ci-dessous :

 

Fonctionnement

 

Dépenses

Recettes

1

 

2

615 Entretien et réparations

 

6161 Primes d'assurances

30 000

 

   500

1

(002) Excédent Fonctionnement reporté

74 716,96

 

 

 

 

 

 

Total

30 500

 

Total

74 716,96

 

 

Investissement

 

Dépenses

Recettes

1

 

 

 

 

 

 

(001) Déficit d'investissement reporté

 

 

282 787,48

1

 

2

 

3

 

 

 

 

1022 FCTVA

 

1648 Prêt sans intérêt

 

1068 Excédent d'exploitation capitalisé

      - 95 000,00

 

        13 000,00

 

      364 787,48

 

 

 

Total

282 787,48

 

Total

      282 787,48

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à la majorité [4 contre : Monsieur Laurent BAUMEL (par pouvoir à Madame Yvette ROMAIN), Madame Claudine BERTRAND, Monsieur Marc PETRY (par pouvoir à Madame Claudine BERTRAND), Madame Yvette ROMAIN] :

 

§            approuve la décision modificative n° 1 du service de l'Assainissement telle que présentée ci-dessus.

 

 

2002/12/140 – Décision modificative n° 1 : service de l'Eau Potable.

 

Considérant qu'il n'est pas nécessaire de monter un Budget Supplémentaire pour le service de l'eau compte tenu du petit nombre d'écritures à réaliser, le Maire propose au Conseil Municipal les écritures annexées en décision modificative selon le détail ci-dessous :

 

Fonctionnement

 

Dépenses

Recettes

1

 

 

66 Charges financières

700,00

1

(002) Excédent Fonctionnement reporté

 

 

133 090,34

 

 

Total

700,00

 

Total

133 090,34

 

Investissement

 

Dépenses

Recettes

1

 

 

 

2

 

2315 (O) Installations Techniques matériel et outillage

 

2388  Avances SEAA

590 000

 

 

 

600 000

1

 

 

2

 

 

 

3

 

 

4

001 Excédent d'investissement

 

1052 Excédent fonctionnement capitalisé

 

1648 Prêt sans intérêt (AERM + CG 08)

 

2388 (0) Immobilisations en cours

 

36 063,29

 

 

162 000,00

 

 

 

401 936,71

 

 

590 000,00

 

 

Total

1 190 000

 

Total

    1 190 000,00

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à la majorité [4 contre : Monsieur Laurent BAUMEL (par pouvoir à Madame Yvette ROMAIN), Madame Claudine BERTRAND, Monsieur Marc PETRY (par pouvoir à Madame Claudine BERTRAND), Madame Yvette ROMAIN] :

 

§            approuve la décision modificative n° 1 du service de l'Eau telle que présentée ci-dessus.

 

 

2002/12/141 – Décision modificative n° 2 : service rattaché au Caravaning.

 

Considérant qu'il n'est pas nécessaire de monter un Budget Supplémentaire pour le service rattaché du Caravaning compte tenu du petit nombre d'écritures à réaliser le Maire propose au Conseil les écritures annexées en décision modificative selon le détail ci-dessous :

 

Fonctionnement

 

Dépenses

Recettes

1

 

 

2

 

 

 

3

 

 

 

 

4

 

 

 

 

5

 

 

6

002 Déficit de fonctionnement

 

6061 Fournitures non stockables (eau, énergie)

 

6152 Entretien et réparations sur biens immobiliers

 

6411 Salaires, appointements commissions de base

 

6413 Primes et gratifications

 

6453 Cotisations aux caisses de retraite

29 026,54

 

 

6 000,00

 

 

 

- 3 500,00

 

 

 

 

- 4 000,00

 

 

 

 

- 600,00

 

 

- 1 400,00

1

 

 

2

 

 

3

 

7083 Locations diverses

 

758 Produits de gestion courante

 

7713 Libéralités reçues

24 131,54

 

 

    655,00

 

 

  740,00

 

Total

25 526,54

 

Total

25 526,54

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à la majorité [4 contre : Monsieur Laurent BAUMEL (par pouvoir à Madame Yvette ROMAIN), Madame Claudine BERTRAND, Monsieur Marc PETRY (par pouvoir à Madame Claudine BERTRAND), Madame Yvette ROMAIN] :

 

§            approuve la décision modificative n° 2 telle que présentée ci-dessus.

 

 

2002/12/142 – Approbation de la charte d'accueil du plaisancier sur le pôle touristique des Vallées de Meuse et de Semoy applicable à compter du 1er avril 2003.

 

Le Maire informe le Conseil Municipal que l'Association de Développement Touristique (ADT) des Vallées de Meuse et de Semoy propose aux communes qui le souhaitent des outils communs permettant de coordonner leurs actions sur les haltes fluviales afin de développer le tourisme fluvial et d'augmenter la fréquentation touristique dans ces vallées.

 

Il est proposé aux communes dans un premier temps, d'intégrer une démarche de qualité pour l'accueil des plaisanciers par la mise en place d'une charte d'accueil précisant le mode de fonctionnement des haltes fluviales sur le territoire.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à

l'unanimité :

 

§            décide d'appliquer la charte d'accueil du plaisancier au pôle touristique des Vallées de Meuse et de Semoy dès le 1er mai 2003 et donc d'intégrer la démarche d'harmonisation du fonctionnement des haltes fluviales,

 

§            autorise le Maire à signer la charte dont le texte figure ci-dessous :

 

Charte d'accueil des Plaisanciers

Sur le pôle touristique des Vallées de Meuse et Semoy

 

La Ville de Givet s'engage à :

 

-         organiser le calendrier communal pour que du 1er mai au 31 octobre de chaque année :

 

ü      l'eau courante soit disponible à quai

ü      l'électricité soit disponible à quai (pour les haltes disposant de bornes électriques)

ü      l'entretien des aires gazonnées à quai soit effectué

ü      les poubelles soient installées à quai et vidées selon les besoins

ü      un responsable halte fluviale soit désigné dans la commune

ü      les informations touristiques soient installées sur les panneaux d'information

 

-         s'investir dans la procédure d'harmonisation du fonctionnement des haltes et à mettre en place :

 

a.       pour les haltes fluviales payantes ("concession de service public" avec Voies Navigables de France)

 

ü      un système de tarif forfaitaire incluant :

å     l'accostage

å     l'eau courante à quai

å     l'accès aux sanitaires

å     l'accès aux douches

ü      laverie payante, en dehors du forfait

ü      électricité payante, en dehors du forfait

ü      ces 3 tarifs seront fixés tous les ans par la commune et communiqués à l'ADT en décembre de l'année n-1 pour la saison n

ü      ces 3 tarifs s'appliqueront du 1er juin au 30 septembre de l'année n

 

b.      pour les autres haltes (convention "halte nautique" avec Voies Navigables de France)

 

ü      halte fluviale gratuite

ü      le cas échéant, sanitaires effectivement entretenus et libres d'accès

ü      si la halte passe en concession de service public, application du point a.

 

-         s'inciter chaque année, pour les haltes fluviales disposant d'un accueil sur place :

 

ü      à procéder au comptage des bateaux accostés et à faire distribuer des questionnaires clientèle qui seront fournis par l'ADT

ü      à laisser un livre blanc à disposition des plaisanciers

ü      à former tous les ans les personnes d'accueil des haltes fluviales au B.A.B.A de l'accueil touristique (ex : une journée à l'Office de Tourisme le plus proche)

 

-         fleurir la halte fluviale chaque année.

 

 

2002/12/143 – Equipement d'un espace VTT dans le cadre du projet de relais d'accueil porté par l'Association de Développement Touristique des Vallées de Meuse et de Semoy. Demande de subvention à la Directions Départementale de la Jeunesse et des Sports.

 

Le Maire rappelle au Conseil que dans les séances des 29 juin et 27 novembre 2002, l'Assemblée Délibérante avait approuvé à l'unanimité les plans de financement concernant le projet d'aménagement d'un relais accueil VTT ainsi que l'acquisition de mobilier pour équiper la structure.

 

Le dernier volet concerne l'acquisition de vélos pour adultes et enfants, ainsi que leurs accessoires pour un coût de 7 606,20 € TTC.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

 

§            approuve le plan de financement prévisionnel comme suit :

 

Dépenses

 

Coût du matériel.............................................................................................. 7 607 € TTC

 

Recettes

 

Subvention Direction Départementale

de la Jeunesse et des Sports.............................................................................. 1272 €

 

Participation communale.................................................................................. 6 335 €

 


                                                                                Total................................ 7607 €

 

§            sollicite de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports la subvention la plus élevée possible pour mener à bien ce projet.

 

 

2002/12/144 – Aménagement de la Meuse à GIVET : concertation préalable à la déclaration d'utilité publique en application des articles  L 300 - 1 et L 300 - 2 du Code de l'Urbanisme.

 

L'opération d'aménagement de la Meuse à Givet a été inscrite au Contrat de Plan ETAT-REGION 2000 - 2006.

 

Cette opération a pour objectifs :

 

ü      la modernisation des conditions d'exploitation du Port de Commerce de  Givet,

ü      la lutte contre les inondations dans la Commune de Givet.

 

Elle se décline au moyen :

 

ü      du remplacement du barrage des Quatre Cheminées,

ü      de l'approfondissement de l'écluse des Quatre Cheminées,

ü      du recalibrage de la Meuse, peut-être, acompagné d'un endiguement dans Givet.

 

Les études de définition relatives à ce projet sont cofinancées par :

 

ü      l'Etat

ü      le Feder

ü      la Région Champagne-Ardenne

ü      Voies Navigables de France (VNF)

 

La maîtrise d'ouvrage de ces études de définition visant à aboutir à un programme général cohérent de travaux a été confiée à Voies Navigables de France. Cette situation ne préjuge pas des maîtrises d'ouvrages futures des travaux qui seront à réaliser.

 

Ces aménagements touchant les parties urbanisées de la commune de Givet, une concertation préalable à la déclaration d'utilité publique doit être menée pendant toute la durée des études en application des articles L 300-1 et L 300-2 du Code de l'Urbanisme. Cette concertation sera menée selon un processus qui comportera deux étapes :

 

ü      une première étape à l'issue des études d'état des lieux et des premières réflexions sur les aménagements envisageables,

ü      une seconde étape à l'issue des études visant à définir le programme de travaux.

 

A ce jour, les études d'état des lieux et d'analyse du site ont été réalisées. Sur ces bases, différentes hypothèses d'aménagements ont été testées au point de vue des gains qu'ils apportent pour la protection des crues et au point de vue de leur impact sur leur environnement. Ces tests ont conduit à mettre en évidence deux scénarios qui seront à affiner ultérieurement :

 

  1. suppression de l'île d'Heer, recalibrage entre barrage actuel et pont de Tréfimétaux, reconstruction du barrage à l'amont avec abaissement du radier,
  2. approfondissement dans la traversée de Givet, recalibrage amont, reconstruction du barrage à l'amont avec abaissement du radier.

 

Avant d'entreprendre une étude plus approfondie des deux scénarios ci-dessus identifiés comme étant les plus intéressants, il est nécessaire de mettre en œuvre la première étape de concertation préalable.

 

Cette procédure de concertation aura lieu dans les conditions fixées par Voies Navigables de France en accord avec la commune de Givet selon les modalités suivantes :

 

ü      exposition relative au projet d'aménagement de la Meuse à Givet,

ü      mise à disposition du public d'un registre destiné à recueillir les remarques et observations sur les études réalisées et les scénarios d'aménagement étudiés,

ü      consultation écrite des administrations, associations entreprises et activités concernées par les travaux ainsi que les communes amont et aval,

 

La durée de l'exposition est fixée à un mois

 

ü      un certain nombre de permanences de techniciens de Voies Navigables de France, qui  mettront à disposition du public le dossier des études réalisées qui portent sur la description de l'état des lieux de la Meuse sur le secteur de Givet et sur la définition et l'étude multicritère des scénarios d'aménagement envisageables, seront assurées pendant cette durée pour apporter aux visiteurs les éléments d'explication souhaités sur ces dossiers, accompagnés d'élus municipaux

ü      une réunion publique sera organisée à Givet en fin d'exposition.

 

ü      A la suite de la procédure, le bilan de la concertation fera l'objet d'un rapport de VNF qui sera transmis à la Commune de Givet.

 

Madame Isabelle PALSEUR indique qu’elle ne participera pas au débat et au vote concernant cette question, en raison de sa qualité de fonctionnaire d’Etat de la Navigation.

 

Le Conseil Municipal, à l'unanimité :

 

§            approuve les objectifs de l'opération d'aménagement de la Meuse à Givet tels que définis dans la décision du Directeur Interrégional de Voies Navigables de NANCY citée ci-avant,

 

§            approuve les modalités de la première étape de concertation proposées par Voies Navigables de France,

 

§            autorise le Maire à mettre en œuvre toutes les formalités propres à cette procédure.

 

 

2002/12/145 – Adoption de l'enveloppe globale pour l'attribution de la prime de fin d'année 2001.

 

Monsieur Claude WALLENDORFF rappelle qu’à la demande de la Préfecture, le Conseil Municipal est revenu, lors de sa séance du 10 octobre 2002 sur la délibération du 07 novembre 2001 reconduisant l’enveloppe globale de prime de fin d’année pour l’année 2001. Nous avions retenu le taux d’évolution de 4,78 % à appliquer sur l’enveloppe 2000. Les services de la préfecture ont estimé que ce taux, celui de la variation des plus bas salaires de la fonction publique territoriale au cours de l’année 2001, ne devait pas être retenu et qu’il y avait lieu de se limiter au taux d’évolution des salaires en moyenne fixé à 1,70 %.

 

Cette modification a été prise en compte par le Conseil Municipal dans sa séance en date du 10 octobre 2002. Mais une erreur administrative s’est glissée dans la rédaction du compte-rendu, où l’enveloppe 2001 a été confondue avec l’enveloppe de 2000, soit 151.931,85 F au lieu de     154.514,67 F.

 

Prenant la base de l’enveloppe 2001 pour calculer l’enveloppe 2002, l’erreur s’est reportée sur l’adoption de l’enveloppe globale 2002. La base retenue, avant application du taux de majoration des salaires de 1,30 %, était celle de l’année 2000, considérée à tort comme celle de l’année 2001.

 

Pour ne pas pénaliser les agents qui ne bénéficient pas du régime indemnitaire, en réduisant l’enveloppe globale de la prime de fin d’année, Monsieur Claude WALLENDORFF propose :

 

§            de modifier l’enveloppe 2001 arrêtée le 10 octobre 2002 à 151 931,85 F (23 161,86 €) afin de la fixer à 154.514,67 F (soit 23.555,61 €), correspondant au montant de l'enveloppe 2000, réévalué du taux de 1,70 %

 

§            de modifier l'enveloppe 2002 arrêtée le 10 octobre 2002 à 23 462,96 € afin de la fixer à 23 861,83 €, correspondant au nouveau montant de l'enveloppe 2001, réévalué du taux de 1,30 %.

 

Il rappelle le montant des enveloppes qu’il y a lieu de retenir  finalement sur la base de l’enveloppe 2000, 151.931,85 F, soit 23.161,86 € :

 

Enveloppe 2001 : 151.931,85 F x 1,017 = 154.514,67 F (23.555,61 €)

 

Enveloppe 2002 : 23.555,61 € x 1,013 = 23.861,83 €

Par délibération en date du 10 octobre 2002, le Conseil Municipal, à la demande des Services Préfectoraux, est revenu sur la délibération du 7 novembre 2001 fixant l'enveloppe globale pour l'attribution de la prime de fin d'année 2001.

 

En rédigeant la délibération modificative, une erreur s'est glissée dans la rédaction de cette dernière. L'enveloppe 2001 a été confondue avec l'enveloppe 2000 en mentionnant une somme de 151 931,85 F (soit 23 161,86 €) au lieu d'une somme de 154 514,67 F (soit 23 555,61 €), obtenue en appliquant à l'enveloppe 2000 le taux général d'évolution des salaires (1,7 %).

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§             décide de modifier sa délibération du 10 octobre 2002 en fixant l'enveloppe pour 2001 à :  154 514,67 F (soit 23 555,61 €), somme obtenue en multipliant l'enveloppe pour 2000       (151 931,85 F) par le coefficient de revalorisation 1,017.

 

 

2002/12/146 – Adoption de l'enveloppe globale pour l'attribution de la prime de fin d'année 2002.

 

Par délibération en date du 10 octobre, le Conseil Municipal a adopté à l'unanimité le montant de l'enveloppe globale pour l'attribution de la prime de fin d'année 2002.

 

Suite à une erreur administrative dans la délibération fixant l'enveloppe 2001, il y a lieu de modifier en conséquence l'enveloppe 2002.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§             décide de modifier sa délibération du 10 octobre 2002 en fixant l'enveloppe pour 2002 à 23 861,83 € (156 523,36 F), somme obtenue en multipliant l'enveloppe pour 2001                             (154 514,67 F) par le coefficient 1,013.

 

 

E - INFORMATION DU MAIRE

 

Campagne de fleurissement 2002 – Organisation de la campagne 2003.

 

Monsieur Claude WALLENDORFF remercie et félicite tous les acteurs de la campagne de fleurissement 2002, qui ont permis d’obtenir une première fleur nationale en particulier

 

Ø      Madame JORIS, Maire-Adjoint, qui a eu l’habileté de faire visiter le quartier de la Soie et l’Auberge de Jeunesse à Monsieur DUBOIS qui est à la fois Président du Jury Régional et Président Régional de la Fédération des Auberges de Jeunesse. Son intervention a permis de faire avancer de façon significative le dossier de projet de réhabilitation de l’Auberge de Jeunesse,

 

Ø      Mesdames Françoise ABRAHAM et Dominique CATTANT pour leur investissement personnel et la qualité de leurs choix,

 

Ø      Le personnel technique municipal

 

Ø      Et bien évidemment tous les Givetois qui ont participé à l’embellissement de la cité.

 

Il conclut en soulignant que l’effort doit être poursuivi pour 2003 car si la Ville de Givet est extrêmement satisfaite d’avoir obtenu une fleur, sa volonté est de la conserver l’an prochain.

 

Madame JORIS expose : « Une fleur ! la Ville de Givet en rêvait depuis de nombreuses années ; elle est enfin arrivée. Cette fleur obtenue, c’est le fruit d’un travail d’équipe. A ce travail, s’associent les services administratifs, techniques et de voirie de la commune, les élus responsables du fleurissement, les particuliers. L’environnement, la propreté, l’amélioration de l’habitat par le ravalement des façades, le fleurissement chez les particuliers sont pris en compte par le Jury Départemental et bien entendu par le Jury Régional, qui lui, décerne cette fleur. L’avoir reçue, c’est bien, la conserver c’est mieux. Il nous faut œuvrer pour qu’en 2003, nous nous dépassions, ayant pour objectif une deuxième fleur. Merci pour cette collaboration givetoise ».

 

 

F - QUESTIONS POSEES A L'AVANCE PAR ECRIT

 

Motion présentée par les élus Communistes et Républicains.

 

Monsieur WALLENDORFF donne la parole à Madame Yvette ROMAIN qui a soumis à l’Assemblée Délibérante une proposition de motion émanant des Elus Communistes et Républicains relative au projet de réforme de la Constitution sur la décentralisation.

 

Monsieur WALLENDORFF indique que la majorité municipale a pris connaissance de cette proposition avec intérêt et en a très largement débattu. Il se fait le porte-parole de l’ensemble de ses co-listiers qui ont considéré qu’il s’agissait là d’un débat politique qu’ils ne souhaitent pas mener en Conseil Municipal.

 

Madame Yvette ROMAIN déplore cette attitude et souligne que, de toutes façons, toutes les décisions prises sont politiques.

 

En conclusion, Monsieur WALLENDORFF, en sa qualité de Maire, s’engage à transmettre à Monsieur le Premier Ministre, cette motion des élus Communistes et Républicains proposée par Madame Yvette ROMAIN.

 

 

 

Claude WALLENDORFF

 

 

 

Gérard DELATTE

Christine DUCHOSAL

Anne-Marie JORIS

Béatrice LE GUEN

Jean CHIROUZE

 

 

 

Robert ITUCCI

Dominique HAMAIDE

Gérard TASSIN

Marie-Claude RIQUET

Catherine LAURENT

 

 

 

Alain WAUTHIER

Djida DJADEL

Michel PORCELLI

Dominique CATTANT

Alain PRESCLER

 

 

 

Isabelle PALSEUR

Jean-Claude CAPELLE

Pierre BEQUET

Françoise ABRAHAM

Michel LENGRAND

 

 

 

Claudine BERTRAND

Yvette ROMAIN