Ville de Givet

-----------------------

 

Séance du lundi 24 avril 2017

 

-----------------------

A – FINANCES

 

2017/04/25 -

Vote du Compte Administratif 2016 de la Ville.

 

2017/04/26 -

Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 de la Ville.

 

2017/04/27 -

Vote du Compte Administratif 2016 : budget annexe du service de l'Assainissement.

 

2017/04/28 -

Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 du budget annexe du service de l'Assainissement.

 

2017/04/29 -

Vote du Compte Administratif 2016 : budget annexe du service de la distribution de l'eau.

 

2017/04/30 -

Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 du budget annexe du service de la distribution de l'Eau.

 

2017/04/31 -

Vote du Compte Administratif 2016 du budget annexe du Caravaning.

 

2017/04/32 -

Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 du budget annexe du Caravaning.

 

2017/04/33 -

Vote du Compte Administratif 2016 du budget annexe du lotissement Bon Secours.

 

2017/04/34 -

Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 du budget annexe du lotissement Bon Secours.

 

2017/04/35 -

Taux d'imposition 2017.

 

2017/04/36 -

Vote du Budget Primitif de la Ville pour 2017.

 

2017/04/37 -

Vote du Budget Primitif annexe de l'Assainissement pour 2017.

 

2017/04/38 -

Vote du Budget Primitif annexe du service de la distribution de l'Eau pour 2017.

 

2017/04/39 -

Vote du Budget Primitif annexe du Caravaning pour 2017.

 

2017/04/40 -

Vote du Budget Primitif annexe pour 2017 du lotissement Bon Secours.

 

 

B – URBANISME

 

2017/04/50 -

Approbation de la modification du P.L.U.

Ville de Givet

 

-----------------------

 

Séance du lundi 24 avril 2017

 

-----------------------

 

L'an deux mille dix-sept et le vingt-quatre avril à dix-neuf heures, le Conseil  Municipal de cette commune s'est réuni au nombre prescrit par la Loi, dans le lieu habituel de ses séances, après convocation légale, sous la présidence de Monsieur Claude WALLENDORFF, Maire.

 

Etaient présents : Messieurs Gérard DELATTE, Robert ITUCCI, Dominique HAMAIDE, Bernard MEUNIER, Mesdames Delphine SANTIN-PIRET, Isabelle BLIGNY, Olinda BADRÉ, Messieurs Antoine PETROTTI, Messaoud ALOUI, Madame Claudie DANHIEZ, Messieurs Farouk BOUDGHASSEM, Alain PRESCLER, Madame Frédérique CHABOT, Monsieur Claude GIGON, Madame Sylvie DIDIER, Monsieur Daniel BORIN, Madame Carole AVRIL, Messieurs Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Madame Marie-Claude DONNEAUX.

 

Absents excusés : Monsieur Gérard TASSIN (pouvoir à Monsieur Gérard DELATTE), Mesdames Angélique WAUTOT (pouvoir à Monsieur Robert ITUCCI), Christine DUCHOSAL (pouvoir à Monsieur Claude WALLENDORFF), Mathilde COPPÉ, Messieurs Salah IBOUDGHACEN (pouvoir à Monsieur Farouk BOUDGHASSEM), Joachim MOUSSAOUI, Tony CHEP, Laurent FORTHOMME (pouvoir à Monsieur Daniel BORIN).

 

En ouverture de séance, M. Dujeux constate que Mme Duchosal est absente pour la 5ème fois consécutive. Il demande s'il est envisagé de la remplacer ou si elle souhaite démissionner.

 

M. Delatte n'a pas d'information à ce sujet.

 

Concernant le compte-rendu de la séance précédente, M. Dujeux fait deux remarques : il souhaite que les propos qu'il a tenus au sujet de l'aide apportée par l'Etat à hauteur de
3 500 000 € environ pour désensibiliser la Ville des emprunts toxiques soient portés au compte-rendu.

 

M. Delatte donne son accord.

 

Par ailleurs, il revient sur les commerces éphémères et indique ne pas avoir employé ce terme qu'il ne connaît pas. Il demande que ce terme "éphémère", soit remplacé par "par souci de travailler sur la désertification en centre-ville". Il complète en signalant qu'il faut justement éviter que l'activité soit éphémère mais qu'au contraire elle dure dans le temps.

 

M. Itucci précise que les commerces éphémères ont pour finalité de tester l'intérêt que l'activité suscite pour l'installer à titre définitif, ou au contraire présenter une autre activité.

 

M. Delatte indique que le terme éphémère n'a pas été employé d'une manière désobligeante, mais uniquement parce que c'est celui employé dans ce cas de figure.

 

Le compte-rendu du Conseil Municipal du 16 mars 2017 est lu. Après prise en compte de remarques, il est adopté à l'unanimité.

 

Madame Delphine SANTIN-PIRET est nommée secrétaire de séance.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

A – FINANCES

 

2017/04/25 - Vote du Compte Administratif 2016 de la Ville.

 

A la demande de M. Borin, M. Delatte indique que la Commission des Finances n'a émis aucune remarque ou commentaire sur ce point.

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude DONNEAUX], sous la présidence de M. Gérard Delatte, Premier Adjoint chargé des Finances, M. Wallendorff ayant quitté la séance :

 

1.      prend connaissance de la synthèse des comptes 2016 :

 

Fonctionnement

 

                                      Prévu (en €)                   Réalisé (en €)

 

Dépenses                       10 266 046,09               9 659 103,65

Recettes                         10 475 429,68               11 340 307,96

Excédent (R-D)             209 383,59                    1 681 204,31

 

Investissement

 

                                      Prévu (en €)                   Réalisé (en €)

 

Dépenses                       6 625 879,66                 5 085 269,29

Recettes                         6 873 511,70                 4 201 222,90

Excédent (R-D)             247 632,04                    -

Déficit                                                                 884 046,39

 

Global                           Prévu (en €)                   Réalisé (en €)

 

Dépenses                       16 891 925,75               14 744 372,94

Recettes                         17 348 941,38               15 541 530,86

Excédent (R-D)             457 015,63                    797 157,92

 

Ainsi la section de fonctionnement présente pour 2016 un excédent de 1 681 204,31 €, avant prélèvement pour financement de la section d'investissement.

 

La section d'investissement présente un déficit d'un montant de 884 046,39 €.

 

L'excédent global 2016, les deux sections confondues, s'élève à 797 157,92 €.

I. Fonctionnement

 

I. 1. Dépenses de fonctionnement

 

Ces dépenses ont été maîtrisées et les autorisations budgétaires respectées. Vous en trouverez ci-dessous le détail par chapitres des opérations réelles :

 

Dépenses                                                               Prévu (en €)      Réalisé (en €)

Chap 011 (charges à caractère général)                 2 230 440,00     1 917 290,68

Chap 012 (charges de personnel)                          4 813 725,00     4 750 948,46

Chap 65 (autres charges de gestion courante)      956 700,00        889 326,57

Chap 66 (charges financières)                               920 094,00        896 384,17

Chap 67 (charges exceptionnelles)                        104 843,00        85 074,32

Chap 68 (dotations aux provisions)                      273 368,84        0

                                            Totaux                      9 299 170,84     8 539 024,20

 

I. 2. Recettes de fonctionnement

 

Recettes                                                                              Prévu (en €)    Réalisé (en €)

Chap 013 (atténuation de charges)                                     130 000,00      171 021,20

Chap 70 (produits de service)                                             340 100,00      373 268,75

Chap 73 (Impôts et taxes)                                                  6 414 142,00   6 483 455,17

Chap 74 (dotations)                                                            2 614 224,00   2 587 606,27

Chap 75 (autres produits)                                                   602 000,00      596 645,79

Chap 76 (produits financiers)                                             221 953,68      222 014,76

Chap 77 (produits exceptionnels dont cession immobilier)  33 000,00      717 969,34

                                                                               Totaux 10 355 419,68 11 151 981,28

 

II. Section d'investissement

 

II. 1. Dépenses d'investissement

 

Dépenses                                                               Prévu (en €)      Réalisé (en €)

Chap 16 (emprunt)                                                1 678 987,00    1 673 926,58

Chap 20 (immobilisations incorporelles)               140 813,08       53 312,09

Chap 204 (subventions d'équipements versées)    99 211,20         32 361,01

Chap 21 (immobilisations corporelles)                  565 968,84       265 938,41

Chap 23 (immobilisations en cours)                      2 902 314,18    1 798 277,70

                                                Totaux                  5 387 294,30    3 823 815,79

 

II. 2. Recettes d'investissement

 

Recettes                                                                  Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 10 (dotations, fonds divers et réservés)       1 457 318,24    1 468 056,91

Chap 13 (subventions)                                            1 836 260,73    808 169,72

Chap 16 (emprunts, cautions)                                4 600,00           5 424,39

Totaux                                                                    3 298 178,97    2 281 651,02

 

 

2.      approuve le Compte Administratif 2016 de la Ville, conforme au compte de gestion du Trésorier Municipal, se résumant de la façon suivante :

 

Section de fonctionnement

 

-          Dépenses............................................ 9 659 103,65 €

-          Recettes............................................ 11 340 307,96 €

 

soit un excédent de fonctionnement de......... 1 681 204,31 €

 

Section d'investissement

 

-          Dépenses............................................ 5 085 269,29 €

-          Recettes.............................................. 4 201 222,90 €

 

soit un déficit d'investissement de.................... 884 046,39 €

 

2017/04/26 - Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 de la Ville.

 

M. Delatte donne lecture de l'affectation du résultat de fonctionnement, à savoir :

 

-         Affectation au financement de la section d'investissement : 1 407 835,47 €

-         Report en section de fonctionnement : 273 368,84 €

 

Le Conseil Municipal, en application de l'article 9 de la Loi du 2 mars 1982, et de l'instruction comptable M14,

 

Après avoir approuvé le Compte Administratif pour 2016 qui présente un excédent de fonctionnement d'un montant de 1 681 204,31 € et un déficit d'investissement d'un montant de 884 046,39 €.

 

Constatant les besoins recensés pour 2017 et considérant que le budget 2016 comportait un virement de la section de fonctionnement (ligne 023), à la section d'investissement (ligne 021) de 592 054,72 €, sur proposition du Maire, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de
M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude DONNEAUX] :

 

§  décide d'affecter au budget 2017 les résultats précédemment indiqués comme suit :

 

o   Excédent de fonctionnement de 1 681 204,31 € :

ü  Affectation au financement de la section d'investissement, compte 1068 : 1 407 835,47 €,

ü  Report en section de fonctionnement, compte 002 : 273 368,84 €.

 

 

2017/04/27 - Vote du Compte Administratif 2016 : budget annexe du service de l'Assainissement.

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude DONNEAUX], sous la présidence de M. Gérard Delatte, Premier Adjoint chargé des Finances, M. Wallendorff ayant quitté la séance :

 

1.      prend connaissance de la synthèse des comptes 2016 :

 

Fonctionnement

                                        Prévu (en €)                     Réalisé (en €)

Dépenses                         597 257,70                      496 987,48

Recettes                          597 257,70                      595 898,95

Excédent (R-D)              -                                       98 911,47

 

Investissement

                                        Prévu (en €)                     Réalisé (en €)

Dépenses                         423 054,33                      388 137,93

Recettes                          423 054,33                      333 764,67

Déficit (R-D)                  -                                       54 373,26

 

Global                            Prévu (en €)                    Réalisé (en €)

Dépenses                         1 020 312,03                   885 125,41

Recettes                          1 020 312,03                   929 663,62

Excédent (R-D)              -                                       44 538,21

 

Ainsi la section de fonctionnement présente un excédent de 98 911,47 €, et la section d'investissement un déficit de 54 373,26 €. L'excédent global s'élève à 44 538,21 €, ce qui est satisfaisant.

 

Le détail par chapitre des opérations réelles est le suivant :

 

Section de fonctionnement :

 

Dépenses :

 

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 011 (charges à caractère général)                  20 190,01         9 210,35

Chap 66 (charges financières)                                288 611,00       288 609,96

Chap 67 (Fonds de concours)                                63 000,00         63 000,00

 

Recettes :

 

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 70 (produits de service)                                199 069,46       194 518,86

Chap 74 (dotations)        34 133,00                        31 151,96

Chap 75 (autres produits)                                       19 150,92         19 150,92

Chap 76 (fonds de soutien emprunts)                    240 267,52       246 440,41

 

 

 

 

 

Section d'investissement

 

Dépenses

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 16 (emprunt)          171 975,00                      171 974,61

Chap 23 (immobilisations)                                      177 596,33      142 680,32

 

Recettes

 

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 10 (FCTVA et affectation)                           70 315,98        70 315,98

Chap 13 (subventions)    18 682,00                        18 682,00

 

 

2.      approuve le Compte Administratif 2016 du budget annexe de l'Assainissement, conforme au compte de gestion du Trésorier Municipal, se résumant de la façon suivante :

 

Section de fonctionnement

 

-          Dépenses............................................... 496 987,48 €

-          Recettes................................................. 595 898,95 €

 

soit un excédent de fonctionnement de.............. 98 911,47 €

 

Section d'investissement

 

-          Dépenses............................................... 388 137,93 €

-          Recettes................................................. 333 764,67 €

 

soit un déficit d'investissement de...................... 54 373,26 €

 

 

2017/04/28 - Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 du budget annexe du service de l'Assainissement.

 

Le Conseil Municipal, après avoir approuvé le Compte Administratif du budget annexe du service de l'Assainissement pour 2016, qui présente un excédent de fonctionnement d'un montant de 98 911,47 € et un déficit d'investissement d'un montant de 54 373,26 €.

 

Après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité                                       [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude   DONNEAUX] :

 

§  décide d'affecter au budget 2017 les résultats précédemment indiqués comme suit :

 

o   Excédent de fonctionnement de 98 911,47 € :

ü  Affectation au financement de la section d'investissement, compte     1068 : 83 568,26 €,

ü  Report en section de fonctionnement, compte 002 : 15 343,21 €.

 

 

2017/04/29 - Vote du Compte Administratif 2016 : budget annexe du service de la distribution de l'eau.

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude DONNEAUX], sous la présidence de M. Gérard Delatte, Premier Adjoint chargé des Finances, M. Wallendorff ayant quitté la séance :

 

1.      prend connaissance de la synthèse des comptes 2016 :

 

Fonctionnement

                                        Prévu (en €)                    Réalisé (en €)

Dépenses                        164 266,30                      83 235,43

Recettes                          202 672,43                      196 030,32

Excédent (R-D)              38 406,13                        112 794,89

 

 

Investissement

                                        Prévu (en €)                    Réalisé (en €)

Dépenses                        280 339,66                      120 974,04

Recettes                          280 339,66                      207 750,80

Excédent (R-D)              -                                       86 776,76

 

 

Global                            Prévu (en €)                    Réalisé (en €)

Dépenses                        444 605,96                      204 209,47

Recettes                          483 012,09                      403 781,12

Excédent (R-D)              38 406,13                        199 571,65

 

Ainsi la section de fonctionnement présente un excédent de 112 794,89 €, et la section d'investissement de 86 776,76 €. L'excédent global s'élève à 199 571,65 €, ce qui est très satisfaisant.

 

Le détail par chapitre des opérations réelles est le suivant :

 

Section de fonctionnement :

 

Dépenses :

 

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 011 (charges à caractère général)                  5 000,00           1 926,96

Chap 66 (charges financières)                                25 664,75         25 664,46

 

 

 

 

Recettes :

 

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 70 (produits de service)                                85 000,00         77 759,82

Chap 75 (autres produits)                                       19 150,92         19 150,92

Chap 76 (fonds de soutien emprunts)                    23 278,80         23 876,87

 

Section d'investissement

 

Dépenses

 

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 16 (emprunt)                                                  14 472,22        14 472,22

Chap 23 (immobilisations)                                      258 885,44      99 519,82

 

Recettes

 

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 10 (dotations et affectation)                         34 693,32        40 062,00

 

 

2.      approuve le Compte Administratif 2016 du budget annexe du service de la distribution de l'eau, conforme au compte de gestion du Trésorier Municipal, se résumant de la façon suivante :

 

Section de fonctionnement

 

-          Dépenses................................................. 83 235,43 €

-          Recettes................................................. 196 030,32 €

 

soit un excédent de fonctionnement de............ 112 794,89 €

 

Section d'investissement

 

-          Dépenses............................................... 120 974,04 €

-          Recettes................................................. 207 750,80 €

 

soit un excédent d'investissement de.................. 86 776,76 €

 

 

2017/04/30 - Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 du budget annexe du service de la distribution de l'Eau.

 

Le Conseil Municipal, après avoir approuvé le Compte Administratif 2016 du budget annexe du service de la distribution de l'eau, qui présente un excédent de fonctionnement d'un montant de 112 794,89 € et un excédent d'investissement d'un montant de 86 776,76 €.

 

Après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité                                       [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL,  MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude                  DONNEAUX] :

 

§  décide d'affecter au budget 2017 les résultats précédemment indiqués comme suit :

 

o   Excédent de fonctionnement de 112 794,89 € :

ü  Affectation au financement de la section d'investissement, compte 1068 : 55 467,24

ü  Report en section de fonctionnement, compte 002 : 57 327,65 €.

ü  Excédent d'investissement de 86 776,76 € :

ü  Report en section d'investissement, compte 001 :
86 776,76 €.

 

2017/04/31 - Vote du Compte Administratif 2016 du budget annexe du Caravaning.

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude DONNEAUX], sous la présidence de M. Gérard Delatte, Premier Adjoint chargé des Finances, M. Wallendorff ayant quitté la séance :

 

1.      prend connaissance de la synthèse des comptes 2016 :

 

Fonctionnement

                                       Prévu (en €)                    Réalisé (en €)

Dépenses                        71 048,00                        51 528,67

Recettes                          71 048,26                        52 638,44

Excédent (R-D)              0,26                                 1 109,77

 

Investissement

                                       Prévu (en €)                    Réalisé (en €)

Dépenses                        14 463,00                        0,00

Recettes                          14 463,11                        14 398,93

Excédent (R-D)              0,11                                 14 398,93

 

Ainsi la section de fonctionnement présente pour 2016 un excédent de
1 109,77 €.

 

La section d'investissement présente un excédent de 14 398,93 €.

 

Le résultat global 2016 des deux sections confondues présente un excédent de 15 508,70 €.

 

Le détail par chapitre des opérations réelles est le suivant :

 

Section de fonctionnement :

 

Dépenses :

 

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap 011 (charges à caractère général)                  66 848,00         48 091,96

Chap 65 (charges de gestion courante)                  200,00  0,00

Chap 67 (charges exceptionnelles)                         2 000,00          1 500,89

 

Recettes :

 

                                                                               Prévu (en €)      Réalisé (en €)

Chap 70 (produits des services)                             69 000,00         51 590,18

Chap 75 (autres produits)                                      1 000,00           0,00

 

 

Section d'investissement

 

Dépenses :

 

                                                                                Prévu (en €)     Réalisé (en €)

Chap  21 (immobilisation corporelle)                     14 463,00         0,00

 

2.      approuve le Compte Administratif 2016 du budget annexe du Caravaning, conforme au compte de gestion du Trésorier Municipal, se résumant de la façon suivante :

 

Section de fonctionnement

 

-          Dépenses................................................. 51 528,67 €

-          Recettes................................................... 52 638,44 €

 

soit un excédent de fonctionnement de................ 1 109,77 €

 

Section d'investissement

 

-          Dépenses.......................................................... 0,00 €

-          Recettes................................................... 14 398,93 €

 

soit un excédent d'investissement de.................. 14 398,93 €

 

 

2017/04/32 - Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 du budget annexe du Caravaning.

 

Le Conseil Municipal, après avoir approuvé le Compte Administratif pour 2016, qui présente un excédent de fonctionnement d'un montant de 1 109,77 € et un excédent d'investissement d'un montant de 14 398,93 €.

 

Après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité                                       [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude              DONNEAUX] :

 

§  décide d'affecter au budget 2017 les résultats précédemment indiqués comme suit :

 

o   Excédent de fonctionnement de 1 109,77 € :

ü  Affectation au financement de la section d'investissement, compte 1068 : 0,00 €,

ü  Report en section de fonctionnement, compte 002 : 1 109,77 €.

 

o   Excédent d'investissement de 14 398,93 € :

ü  Report en section d'investissement, compte 001 :
14 398,93 €.

 

 

2017/04/33 - Vote du Compte Administratif 2016 du budget annexe du lotissement Bon Secours.

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude DONNEAUX], sous la présidence de M. Gérard Delatte, Premier Adjoint chargé des Finances, M. Wallendorff ayant quitté la séance :

 

1.      approuve le Compte Administratif 2016 du budget annexe du Caravaning, conforme au compte de gestion du Trésorier Municipal, se résumant de la façon suivante :

 

Fonctionnement

                                       Prévu (en €)                    Réalisé (en €)

Dépenses                        2 207 747,98                   752 475,90

Recettes                          2 207 747,98                   751 130,10

-          Déficit (R-D)              0,00                                 1 345,80

 

Investissement

                                       Prévu (en €)                    Réalisé (en €)

Dépenses                        1 160 416,00                   767 892,12

Recettes                          1 160 416,00                   1 396 869,02

Excédent (R-D)              0,00                                 628 976,90

 

Global                            Prévu (en €)                    Réalisé (en €)

Dépenses                        3 368 163,98                   1 520 368,02

Recettes                          3 368 163,98                   2 147 999,12

Excédent (R-D)              0,00                                 627 631,10

 

 

2017/04/34 - Affectation des résultats du Compte Administratif 2016 du budget annexe du lotissement Bon Secours.

 

            Le Compte Administratif 2016 présente les résultats suivants :

 

-         un déficit de fonctionnement de................................................................ 1 345,80 €

-         un excédent d'investissement de............................................................ 628 976,90 €

 

M. Delatte rend compte qu'il n'y a aucune affectation de résultats de fonctionnement, son déficit 2016 de 1 345,80 € étant repris au BP 2017.

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude DONNEAUX], sous la présidence de M. Gérard Delatte, Premier Adjoint chargé des Finances, M. Wallendorff ayant quitté la séance, considérant l'absence d'excédent de fonctionnement :

 

§  décide de ne procéder à aucune affectation du résultat de fonctionnement, son déficit 2016 de 1 345,80 € étant repris au BP 2017.

 

 

2017/04/35 -Taux d'imposition 2017.

 

M. Wallendorff souhaite rappeler que, depuis 2010, il y a eu une forte augmentation des bases d'imposition. Cela n'est pas le résultat du hasard, mais le fruit du travail de l'équipe municipale pour favoriser l'accession à la propriété, par la viabilisation de terrains. L'augmentation des bases de Cotisation Foncière des Entreprises résulte de l'augmentation d'implantation d'activités économiques.

 

M. Wallendorff regrette que la centrale biomasse espérée sur le PACOG n'ait pu être créée, suite à diverses oppositions alors que cela aurait rapporté des recettes et des emplois à la Ville.

 

M. Dujeux répond que ce que le Maire appelle une centrale biomasse est en réalité un incinérateur, dont on connaît les impacts négatifs sur la santé et l'environnement.

 

M. Wallendorff estime que M. Dujeux a été l'un des acteurs du capotage de ce projet, nullement dangereux et pourtant riche en termes d'emplois.

 

M. Dujeux interpelle le Maire sur les augmentations décidées pour la Taxe sur le Foncier Bâti par le Conseil Départemental des Ardennes (9,8 %) et par la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse (6,45 %). Il estime qu'il ne faut pas en rajouter. Il demande aux Conseillers Communautaires, lorsqu'ils ont connaissance de sujet dont les décisions vont impacter la vie des Givetois, de présenter la question en Conseil Municipal pour en débattre ensemble.

 

M. Wallendorff lui rappelle que la séance de travail actuelle concerne le Conseil Municipal et non le Conseil Départemental ou le Conseil Communautaire.

 

Il ajoute que la manière de fonctionner des EPCI est le résultat d'un grand nombre de lois dont la quasi-totalité d'entre elles ont été adoptées sous la majorité de gauche. Lorsque la Communauté délibère sur les affaires qui la concerne et qui lui ont été déléguées par les Communes, ces dernières ont simplement à en être informées, ce qui est le cas aujourd'hui.

 

M. Borin s'interroge sur la possibilité pour la Ville de faire un effort sur la Taxe d'Habitation pour alléger les augmentations décidées par les autres Conseils.

 

M. Wallendorff indique qu'il existe des règles de lien entre la Taxe d'Habitation et les autres taux. En baissant le taux de Taxe d'Habitation, le taux de la Cotisation Foncière des Entreprises baissera d'autant. Cela privera la Ville de recettes.

 

De plus, les dotations d'Etat sont calculées en fonction de plusieurs paramètres, dont l'un est l'effort fiscal communal. En conséquence, M. Wallendorff indique qu'il ne peut pas proposer une baisse des taux. Beaucoup de communes les augmentent, la majorité municipale souhaite pour sa part les maintenir, sans augmentation. Si les bases augmentent, produisant mécaniquement une augmentation de recettes, mais que, dans le même temps, on diminue les taux, les recettes ne progresseraient pas, alors que les dépenses resteraient égales car, la masse salariale augmente automatiquement avec le  glissement Vieillesse Technicité. Il rappelle la forte baisse des Dotations de l'Etat qui frappe la Ville depuis 2014 : - 914 729 € cumulés de DGF perdue en cumul.

 

M. Dujeux soutient la proposition de M. Borin visant à diminuer les taux d'imposition, comme il peut le voir dans d'autres communes.

 

M. Wallendorff répond que chaque commune se gère de façon indépendante. Il conclut en indiquant qu'une diminution des taux serait absurde, alors même, qu'en 2015, le Conseil Municipal avait augmenté ses taux d'imposition de 10 %. Il n'y aurait dans ce cas de constance dans la politique municipale.

 

Vu l'avis favorable de la Commission des Finances,

 

Le Conseil Municipal, suite au Débat d'Orientations Budgétaires 2017, après avoir entendu l'exposé du Maire, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§  fixe les taux d'imposition 2017 de la Commune de la façon
suivante :

 

o   Taxe d'Habitation                     :         6,95 %

o   Taxe sur le Foncier Bâti            :         3,89 %

o   Taxe sur le Foncier Non Bâti    :         1,65 %

o   C.F.E.                                       :                    7,70 %

 

 

2017/04/36 - Vote du Budget Primitif de la Ville pour 2017.

 

Le Budget Primitif proposé au vote du Conseil Municipal se présente en section de fonctionnement comme suit :

 

-          Dépenses......................................... 12 621 910,16 €

-          Recettes............................................ 12 950 072,84 €

 

En section d'investissement, il se présente comme suit :

 

-          Dépenses.......................................... 22 591 342,48 €

-          Recettes............................................ 22 594 750,95 €

 

M. Bourgarit constate une augmentation sensible de la rubrique 12.

M. Wallendorff répond que le chapitre 12 concerne les charges de personnel. Cette année, peu d'agents quitteront les effectifs mais plusieurs d'entre eux les réintégreront suite à des retours de congés : parental, longue maladie. La Ville a, de plus, enfin réussi à recruter un Technicien Territorial sur le poste vacant depuis plusieurs mois. A cela s'ajoutent le Glissement Vieillesse Technicité et l'augmentation du point d'indice.

 

M. Dujeux s'interroge sur le nombre de salariés de la Ville et demande si le chiffre de 185,39 qui apparaît au tableau de la page 67 du rapport est celui du nombre d'agents municipaux.

 

M. Wallendorff répond que ce chiffre est celui des postes créés, le nombre de postes pourvus étant de 110,24 équivalent temps plein.

 

M. Wallendorff s'engage à communiquer à M. Dujeux le nombre de bulletins de salaire édités en avril.

 

M. Wallendorff invite les Conseillers Municipaux à prendre connaissance de la liste des acquisitions et des investissements faits par la Ville. Il revient sur l'immeuble du Croquembouche, rue Gambetta, en expliquant que la Ville a été en contact avec 3 candidats à la reprise de l'activité, mais que les projets ont avorté. Une quatrième discussion est en cours et, si le candidat est fiable, M. Wallendorff proposera au Conseil d'acquérir l'immeuble et de lui mettre en location.

 

M. Dujeux souligne avoir découvert sur table la liste des investissements programmés par la Ville sans que l'avis des Conseillers Municipaux ait été pris au préalable. Or, il indique que certaines propositions ne lui conviennent pas, et qu'il pourrait présenter d'autres projets.

 

M. Wallendorff répond qu'il s'agit justement d'une liste de propositions et interroge M. Dujeux sur les projets qui ne lui conviennent pas.

 

M. Dujeux répond qu'il est opposé à la création d'un nouveau parking en centre-ville. Il estime qu'il n'y a pas d'urgence.

 

M. Wallendorff lui répond que ce projet a déjà été validé par le Conseil Municipal et qu'il n'y a donc pas lieu d'y revenir.

 

M. Dujeux constate que nombre de rues sont oubliées : route de Rancennes, quai de la Houille, rue Saint-Michel, qui n'est même plus carrossable en vélo.

 

M. Wallendorff répond qu'il n'est pas possible de tout faire en même temps. Des priorités doivent être données aux rues les plus abîmées et les plus fréquentées. En ce qui concerne le quai de Rancennes, qui est une route départementale, sa réfection est de la responsabilité du Département, à charge pour la Ville de refaire les réseaux et les trottoirs. Pour l'année 2017, a été inscrit au budget l'aménagement de la plateforme logistique, quai de Rancennes, où Ville et Conseil Départemental interviendront conjointement, mais uniquement dans sa portion comprise entre le pont de Meuse et la rue Bousy. Pour la partie située entre la rue Bousy et la commune de Rancennes, les travaux ne peuvent être envisagés immédiatement. Les trottoirs sont effectivement extrêmement étroits et les voitures stationnent dessus.

 

M. Wallendorff rappelle le projet ancien de la Ville d'aménager un parking pour les riverains sur l'actuelle propriété de M. et Mme Maréchal. Ces derniers ont refusé de vendre et leur propriété est classée aujourd'hui au Plan Local d'Urbanisme (PLU) en emplacement réservé.

 

En conclusion sur ce chapitre, M. Wallendorff indique que la priorité est aujourd'hui la rue du Luxembourg.

 

M. Borin demande au Maire s'il a pu rencontrer, comme il s'y était engagé, les opposants au projet de parking du centre-ville.

 

M. Wallendorff répond qu'il ne les a pas encore reçus mais qu'il les a invités à prendre contact avec son Cabinet pour arrêter une date de rendez-vous, sans réponse à ce jour.

 

M. Wallendorff indique avoir obtenu l'avis favorable de l'Architecte des Bâtiments de France sur la démolition des deux immeubles de la propriété Fumel.

 

M. Bourgarit demande quelles sont les dépenses à faire au Pôle Médical pour un montant de 3 000 €.

 

M. Wallendorff répond qu'il s'agit de dépenses d'adaptation (réseau câblé wifi, mobilier, reprise de réseaux, matériel de bureau, acquisition de défibrillateurs, …).

 

M. Itucci indique qu'une zone de confidentialité va être aménagée à hauteur du secrétariat du Pôle Médical.

 

M. Wallendorff souligne que la Ville a pu investir 3,3 millions d'euros sans emprunter, grâce aux efforts faits sur la section de fonctionnement.

 

M. Dujeux souhaite pour les années à venir pouvoir présenter des propositions d'investissement et pour cela être informé de la .date à laquelle la liste est établie.

 

M. Wallendorff répond que sa demande fera l'objet d'un débat au sein de la majorité. Il sera informé de la suite qui y sera réservée, lors d'un prochain Conseil Municipal.

 

Vu l'avis favorable de la Commission des Finances,

 

Le Conseil Municipal, sur proposition du Maire, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude    DONNEAUX] :

 

§  adopte le Budget Primitif 2017 de la Ville.

 

 

2017/04/37 - Vote du Budget Primitif annexe du service de l'Assainissement pour 2017.

 

M. Bourgarit s'interroge sur les dépenses d'ordre et notamment les pénalités de renégociation de la dette qui n'apparaissent pas les années précédentes.

 

M. Delatte répond que c'est une opération d'ordre qu'on retrouve dans les recettes.

 

M. Wallendorff ajoute que ce sont des régularisations comptables. Les opérations ont eu lieu en 2016 mais doivent être constatés budgétairement en 2017.

 

M. Dujeux pose la question qu'il a déjà formulée en Commission des Finances au sujet des programmes d'assainissement envisagé. Il demande à M. Wallendorff s'il va confirmer sa promesse de réaliser l'assainissement Fromelennes-Givet. Cette question a été évoquée plusieurs fois par le passé, à la demande de riverains, lors des réunions de quartier.

 

M. Wallendorff conclut en précisant qu'il existe effectivement quelques maisons non raccordées pour des raisons techniques très compliquées. Il ajoute qu'il fera vérifier ce point sur les comptes rendus des réunions de quartier.

 

M. Dujeux ajoute que ce point a aussi été évoqué en Conseil Municipal. Une même recherche sur les comptes rendus sera effectuée.

 

Vu l'avis favorable de la Commission des Finances,

 

Le Conseil Municipal, sur proposition du Maire, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude             DONNEAUX] :

 

§  adopte le Budget Primitif annexe 2017 du service de l'Assainissement comme       suit :

 

Section de fonctionnement

 

-          Dépenses............................................ 2 177 643,05 €

-          Recettes.............................................. 2 177 643,05 €

 

Section d'investissement

 

-          Dépenses............................................ 6 552 618,62 €

-          Recettes.............................................. 6 554 632,83 €

 

 

2017/04/38 - Vote du Budget Primitif annexe du service de la distribution de l'Eau pour 2017.

 

Vu l'avis favorable de la Commission des Finances,

 

Le Conseil Municipal, sur proposition du Maire, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude                DONNEAUX] :

 

§  adopte le Budget Primitif annexe 2017 du service de distribution de l'eau comme suit :

 

 

Section de fonctionnement

 

-          Dépenses............................................... 269 172,27 €

-          Recettes................................................. 333 500,35 €

 

Section d'investissement

 

-          Dépenses............................................... 749 392,64 €

-          Recettes................................................. 749 392,64 €

 

 

2017/04/39 - Vote du Budget Primitif annexe du Caravaning pour 2017.

 

Vu l'avis favorable de la Commission des Finances,

 

Le Conseil Municipal, sur proposition du Maire, après en avoir délibéré, à la majorité                             [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude               DONNEAUX] :

 

§  adopte le Budget Primitif annexe 2017 du Caravaning, qui s'équilibre en dépenses et en recettes, comme suit :

 

Section de fonctionnement

 

-          Dépenses................................................. 67 109,00 €

-          Recettes................................................... 67 109,77 €

 

Section d'investissement

 

-          Dépenses................................................. 16 398,00 €

-          Recettes................................................... 16 398,93 €

 

 

2017/04/40 - Vote du Budget Primitif annexe pour 2017 du lotissement Bon Secours.

 

Vu l'avis favorable de la Commission des Finances,

 

Le Conseil Municipal, sur proposition du Maire, après en avoir délibéré, à la majorité [6 abstentions : M. Daniel BORIN (avec pouvoir de M. Laurent FORTHOMME), Mme Carole AVRIL, MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX, Mme Marie-Claude   DONNEAUX] :

 

§  adopte le Budget Primitif annexe 2017 du Lotissement Bon Secours, qui s'équilibre, en dépenses et en recettes, comme suit :

 

Section de fonctionnement

 

-          Dépenses............................................ 1 399 739,12 €

-          Recettes.............................................. 1 399 739,12 €

Section d'investissement

 

-          Dépenses............................................... 445 737,12 €

-          Recettes.............................................. 1 618 085,90 €

 

 

2017/04/50 - Approbation de la modification du P.L.U.

 

Le Maire rappelle la décision prise le 24 février 2016 par le Conseil Municipal d’engager une modification du Plan Local d’Urbanisme de Givet.

 

Cette dernière vise à :

 

 

 

Le dossier lié au projet de modification du P.L.U. a été mis à la disposition du public lors de l’enquête publique qui s’est déroulée du 1er février 2017 au 3 mars 2017 inclus.

 

Plusieurs remarques ont été portées sur le registre d’enquête publique et le commissaire-enquêteur a remis un avis favorable :

 

« Le projet de modification du Plan Local d’Urbanisme s’est parfaitement inscrit dans les exigences législatives et réglementaires des codes de l’urbanisme et de l’environnement.

Le projet, initié par la validation du Conseil municipal de Givet lors de sa délibération du 24/2/2016, a ensuite respecté la procédure requise comme relaté dans le rapport d’enquête et dans les paragraphes précédents.

 

Les observations formulées au cours de l’enquête ont reçu des réponses satisfaisantes, et les  inconvénients qui pourraient persister, pour les personnes du voisinage, pourront être sensiblement réduits, dans le souci de l’intérêt général tout en respectant les souhaits de la minorité ».

 

Le Conseil Municipal peut suivre les recommandations du Commissaire enquêteur ou passer outre en prenant une délibération motivée.

 

Avant le lancement de l’enquête publique, le projet de modification du P.L.U. a été notifié aux services de l’État et aux autres personnes publiques associées à la procédure. Les avis rendus ont été annexés au dossier soumis à l’enquête publique :

 

-          avis du P.N.R.A. daté du 11 janvier 2017 : projet compatible avec les orientations de la Charte du P.N.R. et ne soulevant pas d’observations particulières.

-          avis de la C.C.A.R.M. daté du 16 janvier 2017 : pas d’observations particulières.

-          avis de la D.D.T. daté du 23 janvier 2017 : informations concernant le bruit à actualiser le long de la R.D. 949 classée en voie bruyante de catégorie 3 par l’arrêté préfectoral n°2016-135 portant classement sonore des infrastructures de transports terrestres du réseau routier départemental des Ardennes : application d’une bande d'isolement acoustique de 100 mètres.

-          avis du Conseil Départemental daté du 2 février 2017 : demande de réalisation d’une étude de capacité du giratoire de la RD. Le Conseil Départemental attire l’attention de la commune sur la prise en charge des éventuels travaux d’extension dudit giratoire et sur l’intérêt de déplacer les limites d’entrée d’agglomération  vers Beauraing, afin de limiter la vitesse des véhicules venant de Belgique à l’approche du giratoire. Rappel de l’inscription au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) du chemin rural qui jouxte une parcelle concernée par la modification du PLU. Ce chemin est donc actuellement juridiquement protégé.

 

D’une façon générale, il en résulte que le projet de P.L.U. doit être modifié pour intégrer la remarque formulée par la D.D.T. des Ardennes. Les observations rendues par le Conseil Départemental des Ardennes, par les tiers via l’enquête publique et par le commissaire-enquêteur doivent être débattues.

 

Ces principes rappelés, le Maire invite le Conseil Municipal à en débattre avant de soumettre à l’approbation le projet de modification du P.L.U.

 

M. Dujeux rappelle qu'il avait été convenu que la Ville serait vigilante sur les activités nouvelles sur la zone qui ne devaient pas faire concurrence aux commerces existants.

 

Le projet d'extension concerne 18 cellules supplémentaires dont on ne connaît pas l'activité. Pour lui, il est donc impossible de faire appliquer cette règle de non-concurrence. De plus, il fait part d'une demande forte des riverains pour la préservation de leur environnement. Il souhaite savoir de quelle manière la Commission d'Urbanisme sera associée aux mesures de protection qui seront arrêtées. Enfin, il rappelle que le promoteur devait prendre en considération les questions environnementales, et s'engager à faire des économies d'énergie en utilisant le solaire par exemple ou en récupérant les eaux de pluie. A sa connaissance, aucun de ces engagements n'a été tenu. Par ailleurs, il constate que la surface entre Intermarché, le Mac Do et la ferme de M. Giorgini accueillant cette extension sert de dépôt de déchets de toutes natures qui commencent à devenir volumineux (la valeur d'une dizaine de camions). C'est devenu un dépôt non contrôlé.

 

M. Wallendorff reprend un à un les 3 points soulevés par M. Dujeux :

 

1.      Il n'a pas connaissance du fait que le terrain que la commune va vendre au promoteur est un lieu de dépôt de débris.

 

M. Itucci confirme que des surplus d'enrobés, de béton et des gravats sont déposés à cet endroit. Il l'a constaté lui-même et a tenté, plusieurs matins de suite, d'intercepter le contrevenant.

 

M. Dujeux ajoute qu'il y a également des plastiques.

 

M. Wallendorff estime que cette situation est inadmissible. La Police Municipale sera chargée de patrouiller à cet endroit.

 

2.      La seconde remarque concerne l'accès à la zone par la rue de Mon Plaisir.

 

M. Wallendorff confirme qu'il n'en est nullement question. L'accès à toute la zone se fera par le giratoire de la route de Beauraing.

 

3.      En ce qui concerne les riverains qui ont exprimé leur inquiétude. M. Wallendorff a répondu à leurs observations et ses arguments ont satisfait le Commissaire Enquêteur.

 

4.      Pour la non concurrence avec les activités du centre-ville, M. Wallendorff rappelle la liberté du commerce

 

M. Meunier regrette le peu d'élus qui se sont déplacés pour prendre connaissance du rapport d'enquête.

 

M. Bourgarit répond y être allé, mais ne pas avoir laissé de remarques. Il conteste cette intervention de M. Meunier qu'il juge déplacée. Il a, à l'occasion de son passage dans les services, pris connaissance de l'observation de M. Meunier selon laquelle ce projet est source d'emplois. Il considère que ce n'est pas le sujet.

 

M. Wallendorff confirme néanmoins que cette extension sera bien créatrice d'emplois.

 

M. Wallendorff signale que la modification du PLU vise simplement à changer le zonage et n'a pas vocation à donner au public la liste des enseignes qui s'installeront dans l'extension. Néanmoins, il est possible de savoir qu'il y aura des jouets, de l'équipement de la maison, de l'équipement de la personne, en complémentarité avec le centre commercial. En ce qui concerne les commerces du centre-ville, il existe déjà, par exemple, des magasins de vêtements dans la zone commerciale.

 

Il conclut en indiquant qu'il n'est pas convaincu que ce soit la zone commerciale qui nuise aux commerçants des centres villes. Si elle n'existait pas, les Givetois se rendraient à Charleville, à Maubeuge, , … comme ils le faisaient autrefois, et comme certains continuent à le faire.

 

Les résultats d'une étude initiée par la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse rendent compte des problématiques : pas-de-portes vacants en majorité inutilisables (manque de place), prix de location prohibitifs, accessibilité non conforme, …

 

M. Dujeux constate que les Commissions sont de moins en moins sollicitées.

 

M. Wallendorff répond qu'il ne faut pas se méprendre sur le rôle des Commissions, qui ne sont sollicitées ponctuellement que pour avis  et que la décision finale revient au Conseil Municipal.

 

M. Bourgarit complète les propos de M. Dujeux et rappelle qu'il était dit dans le PADD, discuté en Conseil Municipal et validé par le Préfet, qu'il ne devait pas y avoir de concurrence entre l'intérieur (centre-ville) et l'extérieur (zone commerciale).

 

M. Wallendorff répond que la Ville n'a pas la main mise sur le promoteur. Il s'agit de la liberté du commerce et de l'artisanat.

 

M. Bourgarit constate qu'au final le promoteur fait ce qu'il veut et indique avoir posé la question au Préfet. Enfin, il s'interroge sur le financement du bassin de rétention des eaux pluviales de la route de Beauraing et souhaite des éclaircissements sur les participations.

 

M. Wallendorff confirme que chacun y a participé : Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse, Etat (DETR), le promoteur et la Ville de Givet pour le solde.
M. Wallendorff ajoute que la parcelle AK 54/55 ne faisait pas partie à l'époque des surfaces sur lesquelles la commune envisageait une zone d'activités.

 

Le Conseil Municipal,

 

Vu le Code de l'Urbanisme,

 

Vu le dossier de Plan Local d’Urbanisme approuvé le 3 septembre 2014,

 

Vu la délibération du conseil municipal n°2016/02/32 du 24 février 2016,

 

Vu les avis formulés par les services de l’État et les autres personnes publiques associées à la procédure,

 

Vu la décision N°E16000166/51 en date du 21 décembre 2016 de Mme la Vice-présidente du Tribunal Administratif de Châlons-en-Champagne a désigné Monsieur Gérard ROGER en qualité de commissaire-enquêteur titulaire, et Monsieur Christian NOEL en qualité de commissaire enquêteur suppléant.

 

Vu l'arrêté du maire n°108/2017 en date du 10 janvier 2017, prescrivant l'enquête publique sur le projet de modification du Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.) de Givet,

 

Vu les résultats de l'enquête publique et l’avis favorable du commissaire enquêteur,

 

Vu les objets de ce projet de modification du Plan Local d'Urbanisme,

 

Vu les pièces du dossier de P.L.U. soumises à l'approbation,

 

Entendu l'exposé du Maire, après en avoir délibéré, à la majorité
(1 abstention : M. Joël DUJEUX) :

 

§  approuve la modification du Plan Local d’Urbanisme, tel que le dossier est annexé à la présente,

 

§  autorise M. le Maire à signer les actes et toutes les pièces nécessaires à la bonne exécution de la décision prise,

 

§  dit que le dossier de cette modification du P.L.U. sera tenu à la disposition du public à la mairie de Givet et à la D.D.T. des Ardennes, aux jours et heures habituelles d’ouverture,

 

§  dit que la présente délibération fera l’objet d’un affichage en mairie de Givet durant un mois et qu’une mention de cet affichage sera insérée dans un journal diffusé dans le département des Ardennes,

§  dit que la présente délibération sera également publiée au recueil des actes administratifs du département,

 

§  dit que la présente délibération ne sera exécutoire qu’à compter de sa réception à la Préfecture des Ardennes et à compter de l’accomplissement de l’ensemble des mesures de publicité ci-dessus rappelées.

 

 

Claude

WALLENDORFF

Gérard

DELATTE

 

 

 

Robert

ITUCCI

Dominique

HAMAIDE

Bernard

MEUNIER

Delphine

SANTIN-PIRET

 

 

 

Isabelle

BLIGNY

Olinda

BADRÉ

Antoine

PETROTTI

Messaoud

ALOUI

 

 

 

Claudie

DANHIEZ

Farouk

BOUDGHASSEM

Alain

PRESCLER

Frédérique

CHABOT

 

 

 

Claude

GIGON

 

Sylvie

DIDIER

Daniel

BORIN

Carole

AVRIL

 

 

 

Jean-Jacques

BOURGARIT

Joël

DUJEUX

Marie-Claude

DONNEAUX