Ville de Givet

 

-----------------------

 

Séance du jeudi 8 décembre 2016 

 

-----------------------

 

L'an deux mille seize et le huit décembre à dix-neuf heures, le Conseil  Municipal de cette commune s'est réuni au nombre prescrit par la Loi, dans le lieu habituel de ses séances, après convocation légale, sous la présidence de Monsieur Claude WALLENDORFF, Maire.

 

Etaient présents : MM. Gérard DELATTE, Robert ITUCCI, Dominique HAMAIDE, Bernard MEUNIER, Mmes Delphine SANTIN-PIRET, Isabelle BLIGNY, M. Gérard TASSIN,
Mme Olinda BADRÉ, M. Antoine PETROTTI, Mme Angélique WAUTOT, M. Messaoud ALOUI, Mme Claudie DANHIEZ, M. Farouk BOUDGHASSEM, Mme Frédérique CHABOT,
MM. Claude GIGON, Salah IBOUDGHACEN, Daniel BORIN, Mme Carole AVRIL,
MM. Jean-Jacques BOURGARIT, Joël DUJEUX.

 

Absents excusés : Mmes Christine DUCHOSAL (pouvoir à Mme Angélique WAUTOT), Mathilde COPPÉ, M. Alain PRESCLER (pouvoir à M. Claude WALLENDORFF),  Mmes Sylvie DIDIER (pouvoir à M. Gérard DELATTE), Corinne COLLET,  Sarina ALLAG-BORIN, MM. Joachim MOUSSAOUI, Tony CHEP.

 

Le compte-rendu de la réunion du 28 octobre 2016 est lu et approuvé à la majorité
(1 abstention : M. Joël DUJEUX).

 

Mme SANTIN-PIRET est nommée secrétaire de séance.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

2016/12/137 - Budget Ville 2016 : Décision Modificative
n° 1.

 

 

Considérant qu'il n'est pas nécessaire de monter un budget supplémentaire pour cette entité, compte tenu du petit nombre d'écritures à réaliser, le Maire propose au Conseil Municipal les écritures reprises ci-dessous en Décision Modificative n° 1.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

approuve la Décision Modificative n° 1 ci-dessous qui se présente comme suit :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BP

DM1

TOTAL

FONCTIONNEMENT

Dépenses

9 941 366,09

324 680, 00

10 266 046,09

Recettes

9 957 679,68

517 750,00

10 475 429,68

Différence

16 313,59

193 070,00

209 383,59

INVESTISSEMENT

Dépenses

6 012 563,18

613 316,48

6 625 879,66

Recettes

6 015 649,84

857 861,86

6 873 511,70

Différence

3 086,66

244 545,38

247 632,04

 

VILLE DE GIVET

DECISION MODIFICATIVE N° 1 - 2016

I - FONCTIONNEMENT

DÉPENSES

LIBELLÉ

Pour rappel
crédits BP

 

RECETTES

LIBELLÉ

Pour rappel
crédits BP

 

Article

 

Montant

Article

 

Montant

 

CHAPITRE 011

 

191 000,00

 

CHAPITRE 070

 

10 700,00

 

 

 

 

 

 

 

 

60613

Chauffage urbain

180 000,00

20 000,00

70311

Concessions dans les cimetières

6 500,00

3 200,00

60623

Alimentation

42 000,00

6 000,00

7083

Locations diverses

5 000,00

7 500,00

60628

Autres fournitures non stockées

96 000,00

20 000,00

 

 

 

 

60631

Fournitures d'entretien

23 000,00

4 000,00

 

CHAPITRE 073

 

-1 756,00

60632

Fournitures de petit équipement

54 000,00

20 000,00

73113

Taxe sur les surfaces commerciales

203 109,00

-4 056,00

60633

Fournitures de voirie

34 000,00

8 000,00

7337

Droits de stationnement

5 000,00

2 300,00

6064

Fournitures administratives

30 000,00

6 000,00

 

 

 

6067

Fournitures scolaires

26 000,00

5 000,00

CHAPITRE 074

 

503 306,00

6135

Locations mobilières

23 000,00

15 000,00

74758

Autres groupements

372 710,00

505 352,00

615221

Bâtiments publics

85 000,00

50 000,00

74832

Attribution du FDPTP

75 000,00

-3 646,00

615228

Autres bâtiments

65 000,00

-50 000,00

7488

Autres attributions et participations

10 000,00

1 600,00

61523

Voies et réseaux

0,00

5 000,00

 

 

 

615231

Voiries

100 000,00

30 000,00

CHAPITRE 076

 

5 500,00

615232

Réseaux

70 000,00

-30 000,00

76811

Sortie des emprunts à risques

216 453,68

5 500,00

61551

Matériel roulant

5 500,00

2 000,00

 

 

 

6182

Documentation générale

14 000,00

1 000,00

 

 

 

6184

Versement à des organismes de formation

15 000,00

10 000,00

 

 

 

6226

Honoraires

35 000,00

60 000,00

 

 

 

6232

Fêtes et cérémonies

90 000,00

6 000,00

 

 

 

6262

Frais de télécommunications

40 000,00

3 000,00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE 12

 

20 000,00

 

 

 

64168

Autres emplois d'insertion

110 000,00

20 000,00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE 65

 

1 000,00

 

 

 

6541

Pertes sur créances irrécouvrables

0,00

1 000,00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE 66

 

48 000,00

 

 

 

6615

Intérêts des comptes courants

0,00

18 000,00

 

 

 

6688

Autres

0,00

30 000,00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE 67

 

64 680,00

 

 

 

 

6718

Autres charges exceptionnelles

31 163,00

9 680,00

 

 

 

 

673

Titres annulés sur exercices antérieurs

3 000,00

55 000,00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL GENERAL

 

324 680,00

 

TOTAL GENERAL

 

517 750,00

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rappel, excédent BP : 16 313,59

Excédent BP + DM = 209 383,59

VILLE DE GIVET

DECISION MODIFICATIVE N° 1 - 2016

II - INVESTISSEMENT

DÉPENSES

LIBELLÉ

 

RECETTES

LIBELLÉ

 

Article

 

Montant

Article

 

Montant

 

 

 

 

 

 

1332

Amendes de police

7 756,00

10222

FCTVA

149 908,00

 

 

 

 

 

 

1336

Participations pour voiries et réseaux

315 308,14

1328

Subvention d'équipement non transférable

37 000,00

 

 

 

 

 

 

1641

Dette en capital

8 500,00

1342

Amendes de police

7 756,00

 

 

 

 

 

 

2031

Frais d'études

3 192,00

1346

Participations pour voiries et réseaux

315 308,14

 

 

 

 

 

 

204151

Subvention d'équipement aux organismes publics - groupement de collectivités

1 593,19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

205

Concessions et droits similaires

5 726,57

024

Produits des cessions d'immobilisations

347 889,72

 

 

 

 

 

 

2138

Autres constructions

23 000,00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2183

Matériel de bureau et matériel informatique

6 218,40

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2184

Mobilier

19 293,41

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2188

Autres immobilisations corporelles

8 744,22

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2313

Constructions

191 580,55

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2315

Installations, matériel et outillage techniques

22 404,00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL GENERAL

613 316,48

 

TOTAL GENERAL

857 861,86

 

 

 

 

 

 

Pour rappel, excédent BP : 3 086,66

Excédent BP + DM : 247 632,04

 

 

2016/12/139 - Acomptes sur subvention de fonctionnement 2017.

 

 

Le Maire expose que, par délibération n° 2015/11/112, du 24 novembre 2015, le Conseil Municipal a décidé de verser, pour 2016, un premier acompte de la subvention 2016, d'un montant de 50 % de la subvention 2015, pour les associations de loisirs sportifs, et pour les clubs sportifs.

 

Puis, par délibération n° 2016/06/85, du 4 juin 2016, le Conseil Municipal a voté les subventions 2016, pour les associations de loisirs sportifs et les clubs sportifs.

 

Le Maire propose de voter les acomptes sur subvention à ces associations, suivant les modalités fixées en 2012 et 2013, soit
50 % de l'attribution de l'année précédente.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis des Commissions des Sports et des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité (les membres des Conseils d'Administration concernés ne participent ni au débat, ni au vote), décide :

 

§  d'accorder aux associations suivantes les subventions                        ci-dessous, valant premier acompte pour l'année 2017 :

 

Associations de loisirs sportifs

Subv.

fonctionnement 2016

Acompte
50 %

Année sportive

(2016/

2017)

Année civile

(2016)

Musculation Givetoise

900 €

450 €

 

X

Modèles Air Club

200 €

100 €

 

X

Sports Volontaires Givetois

700 €

350 €

X

 

La Palanquée Givetoise

820 €

410 €

X

 

Givet Sport Cynotechnie

575 €

287 €

 

X

Cyclo Club Givet 08

250 €

125 €

 

X

Studio Gym

400 €

200 €

X

 

Aïkido

400 €

200 €

X

 

Eau Vive

1 600 €

800 €

X

 

UNSS Cité Scolaire Vauban

350 €

175 €

X

 

Pêcheurs plan d'eau

542 €

271 €

 

 

Club Nautique Givetois

3 500 €

1 750 €

 

X

TOTAUX

10 237 €

5 118 €

 

 

 

 

Clubs sportifs

Subv.

fonctionnement 2016

Acompte
50 %

Année sportive

(2016/

2017)

Année civile

(2016)

U.S.A.G. Rugby XV (1)

0 €

Report

X

 

U.S.A.G. Football

5 044 €

2 522 €

X

 

Judo Club Givetois

4 980 €

2 490 €

 

X

GRAC

3 000 €

1 500 €

X

 

Club de Tir Givetois

1 870 €

935 €

X

 

La Rascasse

770 €

385 €

 

X

Pétanque Club Givetois

800 €

400 €

 

X

Tennis Club Givetois

2 007 €

1 004 €

X

 

Basket Club Givetois

7 255 €

3 627 €

X

 

Cercle d'Escrime

1 690 €

845 €

 

X

Tennis de Table

1 130 €

565 €

X

 

Groupe de Randonnée Ardennaise

300 €

150 €

 

X

La Givetoise

10 300 €

5 150 €

X

 

La Coyenne

800 €

400 €

 

X

TOTAUX

39 946 €

19 973 €

 

 

 

 

2016/12/140 - Avance sur subvention de fonctionnement 2017 :

 

-          le Comité des Œuvres Sociales (COS)

-          le Centre Socioculturel "L'Alliance"

-          le Conservatoire de Musique

-          le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS)

 

 

2016/12/140-1 - Afin de permettre aux 3 associations principales de la Commune et au CCAS d'assurer leur fonctionnement en toute normalité jusqu'au vote des subventions 2017, qui devrait intervenir en milieu d'année 2017, le Maire propose de voter des avances sur les subventions à venir, en prenant pour référence les sommes versées en 2016 ainsi qu'il suit :

 

 

 

Association

Subvention

2016

Acompte 2017

50 %

Le COS

32 000 €

16 000 €

Le Centre Socioculturel "L'Alliance"

195 585 €

97 793 €

Le Conservatoire de Musique

57 732 €

28 866 €

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité [(4 contre : MM. Dujeux, Bourgarit, Borin et Mme Avril) (les membres des Conseils d'Administration des associations concernées ne participant ni au débat, ni au vote)],  décide :

 

§  d'accorder une avance sur subvention 2017 :

 

o   au COS                                           :    16 000 €

o   au Centre SocioCulturel l'Alliance :    97 793 €

o   au Conservatoire de Musique         :    28 866 €

 

2016/12/140-2 - Le CCAS

 

Le Maire propose d'accorder au CCAS un acompte de 50 % à valoir sur la subvention 2017, soit 48 000 € (96 000 € x 50 %).

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à la majorité (1 abstention : M. Dujeux)] décide :

 

§  d'accorder au CCAS une avance sur subvention 2017 de 48 000 €.

 

 


 

2016/12/141 - Association Le Manège : approbation du budget 2016.

 

 

Les membres du Conseil d'Administration de l'association
"le Manège" : MM. Wallendorff, Tassin et Aloui ne participent, ni au débat, ni au vote, et ont quitté la séance. Celle-ci est donc présidée par M. Delatte, Premier Adjoint.

 

M. Delatte expose que la convention financière entre la Ville et l'association le Manège dispose que le budget de l'association doit être transmis à la Ville, pour être approuvé par le Conseil Municipal.

 

La Présidente de l'association a remis, le 26 mai 2016, le budget 2016. Ce budget prend bien en compte le montant correct de la subvention de la Ville, tel que l'Assemblée l'a voté le 24 février 2016 :

 

-          subvention de fonctionnement ................................................... 147 477 €

-          pérennisation d'un emploi aidé en année pleine........................ 26 311 €

-          coordinateur culturel....................................................................... 26 136 €

-          déplacements coordinateur culturel............................................... 1 000 €

 


                Total................................................................................................. 200 924 €

 

Le budget est équilibré à la somme de 559 332 €, hors charges supplétives, qui s'élevaient, en 2015, à 116 968,82 €.

 

M. Delatte explique avoir attendu, avant de pouvoir présenter ce budget, d'avoir la certitude que le recrutement par l'association d'une avocate pour gérer ses relations avec la Ville ne créerait pas de dépenses à son budget. La Présidente de l'association l'affirme, fermement, en dépit des doutes de la Municipalité, qui en prend acte, et sera très attentive à examiner le compte de résultats 2016, lorsqu'il lui sera remis, afin de vérifier ce point.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§  approuve le budget 2016 de l'Association "le Manège".

 

 

 

2016/12/142 - Association Le Manège : acompte sur subvention 2017.

 

 

Les membres du Conseil d'Administration de l'association
"le Manège" : MM. Wallendorff, Tassin et Aloui ne participent, ni au débat, ni au vote, et ont quitté la séance. Celle-ci est donc présidée par M. Delatte, Premier Adjoint.

 

Le budget prévisionnel 2017 de l'association Le Manège a été reçu le 14 novembre 2016.

 

M. Delatte propose de refuser ce budget, qui ne prend pas en compte le résultat prévisionnel 2016, contrairement à l'article 4 de la convention entre l'association et la Ville. De ce fait, ce budget n'étant pas approuvé, la subvention 2017 ne peut pas l'être. M. Delatte propose donc, à titre exceptionnel, de voter un acompte de 50 000 €, à verser en janvier 2017.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité, décide :

 

§  de reporter l'examen du budget prévisionnel 2017 de l'association le Manège,

 

§  d'attribuer, à titre exceptionnel à l'association, un acompte de 50 000 € à valoir sur la subvention 2017. Cet acompte sera versé en janvier 2017.

 

 

 

 

2016/12/143 - Lotissement Bon Secours : détermination du prix de vente des parcelles.

 

 

Le lotissement Bon Secours comporte 24 lots, dont les superficies sont comprises entre 615 et 1 340 m². Les surfaces indiquées sont issues du projet de lotissement, et ne seront définitives qu'après bornage définitif des lots.

 

Lot 1 :

765 m²

Lot 13 :

1 210 m²

Lot 2 :

810 m²

Lot 14 :

775 m²

Lot 3 :

870 m²

Lot 15 :

965 m²

Lot 4 :

635 m²

Lot 16 :

850 m²

Lot 5 :

675 m²

Lot 17 :

615 m²

Lot 6 :

815 m²

Lot 18 :

620 m²

Lot 7 :

850 m²

Lot 19 :

630 m²

Lot 8 :

895 m²

Lot 20 :

735 m²

Lot 9 :

855 m²

Lot 21 :

860 m²

Lot 10 :

1 340 m²

Lot 22 :

820 m²

Lot 11 :

1 215 m²

Lot 23 :

835 m²

Lot 12 :

855 m²

Lot 24 :

910 m²

 

Total :

20 405 m²

 

 

Parcelle la plus petite :   lot 17 pour  615 m²

Parcelle la plus grande : lot 10 pour 1 340 m²

 

Le Maire expose qu'il n'est pas possible d'utiliser un prix au m² pour la vente de ces parcelles, mais plutôt tenir compte de leur situation.

 

Le Maire propose de fixer le prix de chaque lot suivant calcul effectué par le BE Dumay comme suit : valeur 40 € le m², partie concernée par la zone inondable : 20 € le m² et 3 bandes d'accès pour 3 lots : 0 € le m². Ces propositions sont conformes à l'avis du Service des Domaines rendu le 01/12/2016 :

 

Lot

Surface

Prix

Lot

Surface

Prix

1

765 m²

30 600 €

13

1 210 m²

30 900 €

2

810 m²

32 400 €

14

775 m²

31 000 €

3

870 m²

34 800 €

15

965 m²

33 600 €

4

635 m²

25 400 €

16

850 m²

29 000 €

5

675 m²

27 000 €

17

615 m²

24 600 €

6

815 m²

32 600 €

18

620 m²

24 800 €

7

850 m²

24 800 €

19

630 m²

25 200 €

8

895 m²

27 700 €

20

735 m²

29 400 €

9

855 m²

26 800 €

21

860 m²

34 400 €

10

1 340 m²

34 600 €

22

820 m²

32 800 €

11

1 215 m²

31 900 €

23

835 m²

33 400 €

12

855 m²

29 700 €

24

910 m²

36 400 €

 

Le Conseil Municipal, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§  décide de fixer le prix de chaque lot ainsi que détaillé en exposé du Maire,

 

§  autorise le Maire à signer les actes à intervenir et en premier lieu, le cas échéant, les compromis de vente en l'étude du Notaire de la Ville, avec un acompte de réservation de 10 % du prix.

 

 

 

 

2016/12/144 - Adhésion à la Société Publique Locale (SPL) Xdemat, dans le cadre du processus de dématérialisation.

 

 

Le Maire expose que, comme l’État s’y astreint depuis 2012, les collectivités locales et les établissements publics devront être techniquement prêts à recevoir, dès le 1er janvier 2017, les factures électroniques produites par certains de leurs fournisseurs (loi 2014-1 du 2 janvier 2014 et ordonnance 2014-697 du 26 juin 2014).

 

L’obligation faite aux entreprises de transmettre des factures dématérialisées à leurs clients publics sera mise en œuvre de façon progressive, selon le calendrier suivant :

 

- au 1er janvier 2017, pour les quelque 200 plus grandes entreprises françaises ;

- en 2018 pour les 45 000 entreprises de taille intermédiaire ;

- en 2019 pour les 136 000 petites et moyennes entreprises ;

- en 2020 pour les micro-entreprises.

 

À compter de 2020, l’État, les collectivités locales et les établissements publics recevront donc, chaque année, plus de 100 millions de factures dématérialisées. Le gain dans les coûts de traitement en résultant pour la sphère publique est estimé en moyenne à trois euros par facture.

 

Afin de gérer au mieux cette étape vers la dématérialisation, nous avons cherché la prestation la plus en adéquation avec la taille de notre collectivité. Il en résulte que, compatible avec l'éditeur Cosoluce, du logiciel duquel nous avons équipé le service financier en septembre 2016, l'outil Xfactures, de la SPL X-demat, nous permettra de disposer d'un outil simple pour l'organisation de la réception des factures électroniques, l'obtention d'attestation du service fait sur une facture, la gestion des factures papiers, la recherche de facture d'entreprise par son montant ou son numéro de mandat,...

 

L'article L. 1531-1 du Code Général des Collectivités Territoriales autorise les collectivités locales à créer des SPL compétentes pour prendre en charge, pour le compte exclusif et sur le territoire de leurs actionnaires, des missions relatives à la réalisation d'opérations d'aménagement et/ou de constructions, l'exploitation de services publics ou toutes autres activités d'intérêt général. Le capital de la SPL doit être détenu, en totalité, par des collectivités territoriales ou leurs groupements.

 

Les départements des Ardennes, de l'Aube et de la Marne ont décidé de créer la SPL-Xdemat, dont l'objet est la fourniture de prestations liées à la dématérialisation. Il s'agit bien là d'une activité d'intérêt général dans le sens où l'entend l'article
L. 1531-1 du Code Général des Collectivités Territoriales. Je précise que les actionnaires de la SPL peuvent faire appel à la SPL-Xdemat sans mise en concurrence préalable, conformément à la dérogation instituée par l'article 3-1 du Code des Marchés Publics.

 

Afin de bénéficier des prestations en matière de dématérialisation, le Maire propose d'adhérer à la SPL X-Demat, selon les modalités suivantes :

 

-        acquisition d'une action (15,50 €, le capital social étant de 152 489 € divisé en 9 838 actions) accompagnée de la signature d'une convention de prêt d'action avec le département des Ardennes. Cette acquisition se réalisera conformément à l'article 1042-II du Code Général des Impôts, modifié par le décret n° 2011-645, du 9 juin 2011, c'est-à-dire qu'elle ne donnera lieu à aucune perception au profit du Trésor ; la vente d'actions intervenant à une date biannuelle, les collectivités souhaitant bénéficier de manière anticipée des prestations fournies par la SPL X-Demat pourront conclure avec le département une convention de prêt d'action. De la sorte, les collectivités territoriales pourront, pour une durée maximale de 6 mois, emprunter une action au département avant d'acquérir cette action à l'issue du prêt. La signature de cette convention de prêt d'action permettra à la collectivité de devenir immédiatement actionnaire de la société et donc de bénéficier de ses prestations sans attendre la date biannuelle à laquelle la vente de l'action pourra intervenir,

-        approbation et signature des statuts de SPL-Xdemat et du pacte d'actionnaires tels qu'adoptés par les 3 départements fondateurs de la société,

 

-        approbation et la signature d'une convention de prestations intégrées pour bénéficier des prestations fournies par la société,

 

-        désignation du délégué de la collectivité au sein de l'Assemblée Générale de la SPL-Xdemat et de l'Assemblée spéciale du département des Ardennes, cette Assemblée spéciale disposant elle-même d'un représentant au sein du Conseil d'Administration de la SPL X-demat,

 

-        adhésion à la SPL X-demat, par versement d'une participation financière annuelle fixée dans la convention de prestations intégrées (valeur mars 2016 : 900 € HT), chaque actionnaire devant contribuer aux frais liés aux prestations de dématérialisation fournies par la société.

 

Outre la simplification du processus dématérialisé des pièces comptables, cette adhésion permettra d'envisager la dématérialisation des actes administratifs et d'assurer la dématérialisation de nos marchés publics.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§  décide :

 

-          d’adhérer à la Société Publique Locale SPL-Xdemat, compétente pour fournir des prestations liées à la dématérialisation.

 

-          d’acquérir une action au capital de la SPL, au prix de 15,50 €, auprès du Département des Ardennes. Le capital social étant fixé à 183 489 €, divisé en 11 838 actions de 15,50 € chacune, cette action représente 0,01% du capital. L’acquisition de cette action permet à la collectivité d’être représentée au sein de l’Assemblée Générale de la société et de l’Assemblée spéciale du département des Ardennes, cette assemblée spéciale disposant, elle-même, d’un représentant au sein du Conseil d’Administration de la société SPL-Xdemat.

 

-          d’emprunter, en attendant d’acquérir une action au capital social, une action au Département des Ardennes,

 

-          de désigner, en qualité de délégué de la collectivité au sein de l’Assemblée Générale de la SPL-Xdemat, Mme Isabelle Bligny, Maire Adjoint chargé du Personnel Municipal et de la Communication ; ce représentant sera également le représentant de la collectivité à l’Assemblée spéciale.

 

-          d'approuver, pleinement et entièrement, les modalités de fonctionnement de la société fixées dans les statuts de la SPL et le pacte d’actionnaires en vigueur entre les membres de la société, ainsi que la convention de prestations intégrées.

 

-          d'accepter de verser, chaque année, à la société, une participation financière pour contribuer aux frais liés aux prestations de dématérialisation fournies par SPL-Xdemat.

 

-          d'autoriser le Maire à signer les statuts et le pacte d’actionnaires de la société tels qu’adoptés par les 3 départements fondateurs et modifiés par l’Assemblée Gainsi, que la convention de prestations intégrées et la convention de prêt.

 

-          d'autoriser le Maire, d’une manière générale, à effectuer toutes démarches et à signer tous documents administratifs, techniques ou financiers permettant de concrétiser l’adhésion de la collectivité à la société publique locale SPL-Xdemat.

 

 


 

2016/12/145 - Dénomination de la deuxième rue desservant le futur lotissement Bon Secours.

 

 

Le Maire expose que, par délibération n° 2016/10/129, du 28 octobre 2016, le Conseil Municipal a décidé de nommer la rue desservant le lotissement Bon Secours rue Émile Chatin, en hommage à ce patron qui a contribué à l'économie locale de la ville de Givet et à son développement.

 

Ce lotissement comportera une deuxième voirie interne, reliant la rue Chatin à la rue des Trois Fourchettes, qu'il est proposé de dénommer rue Claude Reynaud, du nom  du deuxième Directeur de l'usine "La Soie Artificielle", né le 16 septembre 1875 à Pusignan, mobilisé comme beaucoup de cadres de l'entreprise, et mort au champ d'honneur pendant la première guerre mondiale. Son fils Henri est né à Givet le 13 janvier 1908. Le nom de M. Reynaud figure au Monument aux Morts de Cellatex, qui a été réinstallé en 2012, avec le concours de la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse, à proximité de la chapelle de Bon Secours. Un groupe de cités ouvrières de la Soie porte d'ailleurs le nom de M. Reynaud.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à l'unanimité, décide de :

 

§  donner le nom de Claude Reynaud à la deuxième rue du lotissement Bon Secours, qui reliera la rue Emile Chatin à la rue des Trois Fourchettes.

 

 

 

 

2016/12/146 - Dénomination de la résidence d'habitat collectif aménagée dans l'ancien mess de la garnison, esplanade Sourdille.

 

 

Le Maire expose que, par délibération n° 2015/10/99, du 6 octobre 2015, le Conseil Municipal a décidé, à l'unanimité, de nommer la résidence d'habitat collectif aménagée dans l'ancien mess de la garnison, esplanade Sourdille, résidence Massu.

 

Cette décision était une forme d'hommage à ce militaire, qui a ramené l'Armée Française à Givet, en 1963, en installant, à Charlemont, un Centre d'Entraînement Commando. Elle a provoqué une polémique, cette dénomination étant considérée, par certains agitateurs minoritaires, comme une provocation, eu égard au comportement, en Algérie, du Général Massu, bien qu'aucun procès n'ait jamais été engagé à l'encontre du Général Massu à ce sujet.

 

Le Maire propose de revenir sur cette décision, non pas pour céder aux pétitionnistes sur Internet, ni à la demi-douzaine de familles qui ont perturbé gravement le fonctionnement démocratique du Conseil Municipal du jeudi 14 avril, ni à l'association d'anciens combattants communistes ARAC, ni à un Professeur d'Histoire non givetois donneur de leçons, ni aux différents droitdel'hommistes qui se sont emparés de cette polémique, mais dans l'objectif de répondre aux attentes de la communauté berbère de Givet, qui a sollicité la Ville, avec égard et respect, à propos d'évènements ayant eu lieu à Givet au début des années 1960, et propose donc de reprendre le nom initial de cet immeuble : Mangin.

 

Le Maire a déjà eu l'occasion de s'entretenir de ce sujet et de la volonté du Conseil Municipal de rebaptiser cette résidence lors du Conseil Municipal du 28 octobre 2016.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après vote à bulletins secrets, après en avoir délibéré, à la majorité (22 pour, 1 abstention, 1 contre) :

 

§  décide de dénommer la résidence d'habitat collectif de l'ancien mess de garnison, esplanade Sourdille, "Résidence Mangin",

 

§  annule la délibération n° 2015/10/99 du 6 octobre 2015.

 

 

 


 

2016/12/147 - Modification du Conseil d'Administration du CCAS.

 

 

Le Maire expose que, par délibération n° 2016/02/40, du 24 février 2016, le Conseil Municipal a désigné les membres élus composant le Conseil d'Administration du CCAS, suite à la démission de Mme Vanbesien-Coppé. En plus du Maire, ont été désignés :

 

-          Mme Christine Duchosal,

-          M. Bernard Meunier,

-          Mme Angélique Wautot,

-          M. Claude Gigon,

-          M. Salah Iboudghacen,

-          M. Daniel Borin.

Suite à la démission de Mme Christine Duchosal de son mandat d'Adjoint, il convient de pourvoir à son remplacement dans cette représentation.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à la majorité [Mme Badré (20 voix), M. Dujeux (4 voix) ; Mme Badré désignée, ne participe pas au vote)] :

 

§  désigne, pour remplacer Madame Duchosal, Madame Badré, fixant ainsi le Conseil d'Administration du CCAS, de la manière suivante :

 

-          Mme Angélique Wautot,

-          M. Bernard Meunier,

-          Mme Olinda Badré,

-          M. Claude Gigon,

-          M. Salah Iboudghacen,

-          M. Daniel Borin.

 

 

 

2016/12/148 - Adoption de l'enveloppe globale de la prime annuelle 2017.

 

 

Le Maire expose que, par délibération n° 2015/11/126, du 24 novembre 2015, le Conseil Municipal a reconduit l'enveloppe globale pour l'attribution de la prime dite de fin d'année 2016.

 

Compte tenu de la décision prise par le Conseil Municipal le
27 novembre 2002, lors de l'adoption du régime indemnitaire, les primes et indemnités comme primes de fin d'année, y compris celles prélevées sur cette enveloppe globale reconduite chaque année, ne font plus l'objet d'un règlement unique annuel.

 

Après une période transitoire, elle est, depuis le 1er juillet 2005, versée mensuellement. Il faut donc reconduire l'enveloppe 2016, qui était de 25 431,47 €, à revaloriser de l'augmentation du point d'indice en 2016, + 0,6 %, soit 25 584,06 € pour la période du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2017.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après avis de la Commission des Finances, après en avoir délibéré, à l'unanimité :

 

§  décide de porter à 25 584,06 € l'enveloppe indemnitaire 2017 considérant la revalorisation de
0,6 % du point d'indice en 2016.

 

 

 

2016/12/149 - Convention de mise à disposition à la Givetoise, le Basket Club Givetois et l'Association des Commerçants et Artisans Givetois (ACAG).

 

 

Le Maire expose que 4 agents municipaux sont mis à la disposition de La Givetoise, du Basket Club Givetois et de l’ACAG.

 

Les mises à disposition ont été autorisées par le Conseil Municipal dans sa séance du 14 avril 2016.

 

Un projet de convention de mise à disposition de fonctionnaire a été établi et adressé au Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale des Ardennes pour passage en Commission Administrative Paritaire (CAP).

 

La CAP/catégorie C, dans sa séance du 23 septembre 2016, a émis un avis défavorable, rappelant que les conventions de mise à disposition ne sont possibles que si la double condition d'accomplir une mission de service public et de facturation de ce service est remplie.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à la majorité (1 abstention : M. Joël Dujeux) :

 

§  confirme sa volonté de valider les conventions susvisées de mise à disposition malgré les avis défavorables de la CAP.

 

2016/12/150 - Régime indemnitaire : critères d'attribution.

 

 

Le Maire expose que, par délibération n° 2007/06/97, du 28 juin 2007, le Conseil Municipal a modifié les critères de répartition du régime indemnitaire du personnel municipal, et plus particulièrement la part manière de servir, de la façon suivante :

 

 

 

 

 

Critères

Année 2007

Présentéisme part 50 %

Nb jours

Abattement de la part

1 à 10

Aucun

11 à 15 inclus

10 %

16 à 20 inclus

25 %

+ de 20

5 % par jour en + des 25 %

Manière de servir

Nb avertissements

Abattement de  la part

1

20 %

2

50 %

+ de 2

Suppression de la part

Note < 12

Suppression de la part

 

Le Maire propose de revenir sur la part manière de servir et de maintenir la part présentéisme.

 

Le Conseil Municipal, cet exposé entendu, après en avoir délibéré, à la majorité (1 abstention : M. Joël Dujeux), décide de :

 

§  maintenir la part présentéisme et de revenir sur la part manière de servir :

 

Critères

Année 2016

Présentéisme part 50 %

Nb jours

Abattement de la part

1 à 10

Aucun

11 à 15 inclus

10 %

16 à 20 inclus

25 %

+ de 20

5 % par jour en + des 25 %

Manière de servir

Nb avertissements

Abattement de  la part

1

20 %

2

50 %

+ de 2

Suppression de la part

Blâme ou sanction disciplinaire supérieure

Suppression de la part

 

Baisse significative des compétences professionnelles et de la manière de servir

Suppression de la part